Sorties

Le château de Courances ou la magie de l’eau, la quiétude aux portes de Paris …

Le château de Courances et son jardin remarquable

Avec le retour du printemps, accompagné cette année de belles journées chaudes et ensoleillées (mais si elles vont revenir !), je suis repartie, en famille, à la recherche de jolis lieux à vous faire découvrir en région parisienne … Des lieux peu connus, cachés et pourtant extraordinaires de part leur beauté et leur tranquillité ; parmi ces lieux, le premier que je vais vous emmener visiter est le château de Courances doté d’un parc magnifique qui se découvre au fil de l’eau … Point de vastes parterres de fleurs, mais des hectares de sérénité en habits d’émeraudes …

Entrée du château de Courances

L’allée d’honneur du château de Courances et ses platanes simples et doubles

Près de quatre siècles d’histoire

Le château de Courances n’a pas d’histoires de princes et princesses à raconter, mais des histoires de famille, des histoires de goûts écrites dans la pierre et façonnées par trois siècles de maîtrise de l’eau … Et, loin de la grande Histoire de France, le château, et surtout son parc, n’ont rien à envier à leurs semblables royaux ! Entre classicisme et romantisme, c’est d’un jardin remarquable dont je vais vous parler et dans lequel je vais vous guider ; un jardin qui n’a cessé de s’embellir depuis le XVIe siècle, dans une nature presque sauvage, étonnamment préservée et pourtant si proche de Paris …

Entrée du château de Courances

 

Des pierres tourmentées …

L’histoire du parc de Courances se comprend mieux au regard de celle des propriétaires du château … Ce dernier voit le jour entre 1622 et 1630, en remplacement d’un ancien manoir et pour se mettre à la hauteur du raffinement du jardin, dont les pièces d’eau étaient déjà d’un haut niveau de technicité d’aménagement. La famille Gallard, premiers illustres propriétaires, n’aura de cesse d’embellir ce jardin d’eau : canaux, bassins, Salle d’eau alimentés par une rivière (la rivière École) et 14 sources, sans aucun système de pompes pour faire circuler l’eau …

Source dans le parc du château de Courances

Après une période faste jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, le château de Courances vivra pourtant des aventures plus tourmentées. Aux heures sereines, succèdent les heures sombres de la Révolution … Propriétaires guillotinés sous la Terreur, timide résurrection jusqu’en 1830, le château est ensuite abandonné et livré aux pillages ; la propriété s’endort pendant un demi siècle, les beaux bassins s’envasent, la nature colonise les pierres …

C’est en 1872 qu’Hippolyte Destailleur restaura le parc et son château pour le baron de Haber ; de nouveaux aménagements sont alors réalisés dans le jardin, lui rendant toute sa superbe classique sur fond de romantisme. Le château adopte un style Louis XIII, repérable aux briques rouges et aux pierres blanches des façades, mais aussi au grand escalier en fer à cheval copié sur celui de Fontainebleau.

Les propriétaires actuels, la famille Ganay, acquièrent le château en 1892, ces derniers n’auront ensuite de cesse de l’embellir, non sans une grande modernité …

Le château de Courances

Château de Courances

Les deux Guerres mondiales lui porteront deux nouveaux coups de grâce, endommageant l’ensemble des fenêtres de l’édifice (et des maisons voisines !) suite à deux violentes explosions. Aujourd’hui, le château vit des heures douces et paisibles, à l’image de son parc dans lequel je vous emmène à présent flâner … Pendant deux heures, et oui on avait choisi le grand parcours nature !!!

Flâner dans le jardin du château de Courances

 

Le jardin des eaux courantes …

Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit : Courances pour l’eau qui court au cœur d’un parc de 75 hectares en bordure de la forêt de Fontainebleau, des sources, une rivière, des pièces d’eau créant un ballet musical dans un lieu étonnement serein au doux parfum de mousse et de lichen …

Source au coeur de la forêt du château de Courances

 

La Foulerie et le Jardin japonais

 

Canal de la Foulerie du château de Courances

Canal de la Foulerie du château de Courances

 

Débutons la visite par l’aile gauche du parc, en direction de la Foulerie et du Jardin japonais … La Foulerie est une charmante bâtisse où, au XVIIe siècle, on y foulait le chanvre et qui est devenue un salon de thé surplombant le Jardin japonais, œuvre d’art végétale qui vit le jour au début du XXe siècle.

Alors, quand les enfants prennent le gouter, observez de loin (ma plus grande frustration 😩) arbres sculptés et aquarelles florales …

Jardin japonais du château de Courances

Juste derrière la Foulerie, suivez ensuite une ligne d’eau qui anime un sous-bois (créé en 2005 et qui pourtant semble avoir toujours été là …), aux fleurs tendres, aux lumières douces qui s’écoulent entre des arbres aux troncs nus et qui mène jusqu’au Dôme, le plus ancien vestige du parc et le seul ouvrage disposant d’une pompe pour faire circuler l’eau !

Chemin d'eau jusqu'au Dôme du château de Courances

Le Dôme du château de Courances

Le Dôme

 

Vous verrez, vous ne pourrez vous empêcher d’observer l’eau qui coule, un trop gros escargot ou des colonnes surgies de nul part, rien que pour nous surprendre !

Colonnes proches du Dôme du château de Courances

 

La Baigneuse et la pièce d’eau du fer à cheval

En contrebas du Dôme, vous découvrirez les pièces d’eau de la Baigneuse et du fer à cheval qui s’ouvrent sur l’arrière du château ; pièces d’eau qui virent le jour au début du XXe siècle.

La Baigneuse au château de Courances

La Baigneuse

 

Cet espace du jardin invite à la lecture, toujours bercé par le son de l’eau qui s’écoule …

Se poser sur un petit banc de mousse derrière la pièce d'eau de la Baigneuse au château de Courances

Se poser sur un petit banc de mousse derrière la pièce d’eau de la Baigneuse

 

La Baigneuse du château de Courances

 

Vers l’allée de la table

L’allée de la Table se situe sur l’aile droite du château, en face de la Baigneuse, et mène à la Gerbe et au Grand canal, et il faut presque se perdre pour le trouver … En effet, l’on s’enfonce alors dans des allées aux senteurs de sous-bois, d’herbe coupée … En plus du doux concert des eaux ruisselantes, vous serez emportés dans une ronde olfactive 🍃

Allée de la Table du château de Courances

Allée de la Table

 

La Gerbe au château de Courances

La Gerbe

 

La Gerbe est le seul bassin décagonal de France qui initialement aurait été pourvu de sept jets d’eau, d’où son nom …

Petite anecdote : lors de la tempête de 1999, l’une des têtes des statues s’est trouvée brisée, elle roula jusqu’à la façade côté parc du château … La tête est aujourd’hui conservée au château, et pour mieux comprendre le côté impressionnant de la petite histoire, il vous faudra visiter les lieux et ainsi vous rendre compte du chemin parcouru par la tête de statue, compte tenu de l’éloignement de la pièce d’eau de la Gerbe par rapport au château !!

Façade du château de Courances côté parc

Façade du château de Courances côté parc

 

Les Nappes

Difficile et frustrant de vous faire un résumé de ma visite, c’est un lieu si magique … Je voudrais vous évoquer tous ses recoins animés par des bancs de pierre, ses petites allées qui mènent à des pièces d’eau trompe l’œil, à ses chambres de verdure où se cachent des sources bordées de fougères … Un monde où semble naître les fées …

Un banc au château de Courances

Mais il faut bien garder une part de mystère sur les lieux !

Alors poursuivons la visite sur des chemins volontairement colonisés par l’herbe, vers les Nappes, la seule pièce d’eau qui n’est pas plane à Courances, et une nouvelle fois c’est l’émerveillement : des bornes de pierre humanisés, une eau cristalline s’écoule sur des marches d’eau par un subtile jeu de niveaux … Le tout encadré de deux lions et de deux molosses !

Les Nappes du château de Courances

Les Nappes

 

Au bout de l’allée des Nappes, la pelouse des Trois Grâces qui rejoint le Rond de Moigny, pièce d’eau datant de la Renaissance … C’est à ce moment que nous fûmes lâchement abandonnés par les filles qui allèrent s’assoir le long du Miroir, découragées par les quelques 300m qui nous menaient à Apollon terrassant le python !!! Mais Courances cela se mérite, alors sans pitié nous sommes partis à la conquête du serpent !!

Le Rond de Moigny

Et là encore, on va d’émerveillement en émerveillement, et je n’ai pas de mot … Volontairement, je ne vous mets pas davantage de photos (ouiiii j’en ai pris des centaines !!!!), pour vous laissez la surprise de la découverte …

Apollon terassant le python du château de Courances

Apollon tuant le serpent python et surplombant le Rond de Moigny

 

Allez … On va récupérer les filles 😉

Vers le bassin du Dauphin

Le long de la grande pelouse, vous rencontrerez peut-être Samuel ! Ce personnage remarquable est un être bicentenaire, et un brin solitaire … Mais il a tant d’histoires à raconter, installez vous à son ombre et laissez vous transporter dans le temps …

L'abre Samuel du château de Courances

Vous serez ensuite séduits par le petit bassin du Dauphin, avec un air enfantin, il apporte un brin de tendresse sur le chemin qui vous mènera vers la sortie …

Pièce d'eau du Dauphin du château de Courances

Le Dauphin

 

Mais surtout, observez autour de vous, chaque détail compte … Le jardin du château de Courances est un lieu romantique par excellence avec ses refuges secrets, ses espaces ombragés, un jardin si grand mais pourtant si intime … Pour accentuer ce sentiment, les paysagistes du XIXe siècle n’ont pas hésité à casser le côté trop classique des haies de buis, en les ponctuant d’arbres aux troncs aujourd’hui majestueux, qui coupent la monotonie de l’esprit français du parc. Des charmes penchés contribuent à faire du jardin de Courances peut-être le seul parc à la fois « classique » et romantique » en France.

Allée romantique du château de Courances

Allée romantique devant le Miroir

 

Enfin, majestueuses également, les statues surgissent des haies, dans une taille décroissante depuis le château, afin de contredire l’effet rapetissant de la perspective.

Et au milieu de cet écrin de verdure, une balançoire de princesse, juste magique !!!

Il ne vous reste plus qu’à découvrir par vous même ce jardin classico-romantique … Ce parc avec ses recoins ombreux aux multiples nuances de vert, où le foisonnement végétal se dévoile au fil de l’eau …

Fleurs sauvages

Pour toutes les informations pratiques cliquez ici … Car par exemple, vous ne pourrez pas visiter le château sur les mois d’été, ce dernier étant habité et pendant cette période réservé à la famille …

Dans mes prochains billets, je vous ferai un point sur de petits essais de matériel que j’ai réalisé depuis quelques semaines, car il faut bien que je m’occupe des fleurs de mon jardin romantique personnel 😉 Mais j’ai également déjà prévu de vous remmener en balade, car après le château de Monte Cristo, j’ai découvert la demeure d’un autre écrivain du XIX e siècle qui, tout comme Alexandre Dumas, avait su faire de son domaine un havre de paix propice à la création 🍃

A bientôt, au jardin ou ailleurs …

Rose sur l'allée d'honneur du château de Courances

Sur le même thème…

14 Commentaires

  • Répondre
    zenopia
    21 mai 2018 at 05:13

    Quel endroit superbe ! Il me fait un peu penser aux jardins d’Annevoie pas très loin de chez moi…
    Et la balançoire <3
    Belle journée

    • Répondre
      Nathalie
      21 mai 2018 at 07:05

      C’est effectivement un endroit magique, on peut y passer facilement tout l’après-midi si l’on veut découvrir les petits coins de verdure secrets, animés par des sources … C’est un jardin à la fois sauvage et sophistiqué … Quant à la balançoire : c’est l’attraction du parc, une super idée de la part des propriétaires, même les adultes s’y font photographier 🙂
      Forcément j’ai été tout de suite voir les jardins d’Annevoie, ils sont superbes !! Et que dire du Buffet d’eau ; j’adore quand l’eau est scénarisée, c’est aussi pour cela que les escaliers d’eau d’eau me fascinent, mais là ces petits jets d’eau sortant du sol, c’est tout délicat !!! Cet endroit me plairait c’est certain !!!
      Très bonne journée Cécile, bises 🙂

  • Répondre
    iletaitunefoisunjus
    21 mai 2018 at 13:36

    J’adore te suivre dans tes promenades à travers des châteaux et des sources c’est inspirant, toute cette verdure, ces plantes et même les statues de jardin a un côté romantique et poétique. Tes photographies sont vraiment très jolies Nathalie, bisous.

    • Répondre
      Nathalie
      21 mai 2018 at 18:47

      Oh merci beaucoup Marie Anne pour ton adorable commentaire !!! Cela me fait très plaisir que tu apprécies de me suivre dans mes balades au cœur de jardins si merveilleux … J’adore découvrir des lieux peu connus, à l’abri de la foule de touristes, des lieux qui ne sont pas moins magnifiques pour autant … Je suis sure que chez toi aussi il y a des endroits splendides baignant dans une végétation luxuriante !! J’aimerais bien qu’un jour tu nous les fasses découvrir, des lieux où tu dois trouver des ingrédients magiques pour tes infusions 🙂 Belle fin de journée et à bientôt, bisous !!

  • Répondre
    Calleis
    21 mai 2018 at 14:24

    Rien que pour la balançoire, ça donne envie ! c’est génial comme idée !!
    le reste du domaine donne bien envie d’y flâner 🙂

    • Répondre
      Nathalie
      21 mai 2018 at 18:51

      La balançoire est juste sublime, une vraie balançoire de princesse, les propriétaires ont eu une super idée de nous laisser l’utiliser 🙂 Le reste du parc n’est pas moins magnifique, à découvrir absolument, d’autant que c’est un lieu loin du grand tourisme … Un endroit très paisible … Bonne soirée Camille, bizzzz !

  • Répondre
    Emmanuelle CM
    21 mai 2018 at 14:42

    J’adore découvrir des lieux peu connus et celui-ci est une très belle découverte, merci ! Tes photos sont superbes. Ce parc me paraît si paisible et agréable pour s’y promener.

    • Répondre
      Nathalie
      21 mai 2018 at 19:18

      J’ai vu que nous partagions cette envie de découverte de lieux méconnus et paisibles 🙂 Loin de la foule, où l’on peut flâner en toute tranquillité et où l’on découvre des paysages ou même de petits coins secrets magnifiques … Je te confirme : le château de Courances est vraiment un endroit merveilleux entre forêt et pièces d’eau, architecture et verdure, à visiter absolument, à bientôt Emmanuelle 🙂

  • Répondre
    Agnès - Esprit Laïta
    22 mai 2018 at 10:19

    Dommage que ce soit si loin de chez moi! Tes articles donnent toujours envie d’aller voir in vivo.

    • Répondre
      Nathalie
      22 mai 2018 at 19:36

      Merci beaucoup Agnès, j’essaie de donner envie de visiter les lieux que j’ai trouvés magnifiques et ici ce fut une vraie découverte, un havre de paix à 10 km de la jungle urbaine, quand on y est c’est juste wouah !!! Ça sent la mousse, l’herbe, il y fait frais, on a vraiment l’impression de découvrir un endroit insolite … Dommage que tu sois si loin … Je pense que tu aurais aimé !!

  • Répondre
    Véro
    23 mai 2018 at 07:59

    Les journées sont trop courtes et le temps passe trop vite pour pouvoir visiter tout ce qu’on voudrait! Après le troc, je verrai peut être plus clair….
    Merci pour ce joli partage!
    Bisous, Véro.

    • Répondre
      Nathalie
      23 mai 2018 at 17:33

      Oh que oui les journées sont trop courtes !!! Il reste les listes de choses à faire, quand on aura du temps … Et là j’ai envie de me retrouver un autre château de Courances, me balader en famille … Bientôt je remettrai une sortie dans un joli parc, encore, mais on adore ça, où on s’est baladé début mai 😉
      Bon courage pour le troc, mais ce sera un joli moment de partage et en plus vous devriez avoir beau temps !!!
      Aller, Tu peux au moins mettre le château de Courances dans ta liste de visites, après Le château de Monte Cristo 🙂
      Des bisous Véro et bon troc !!!!

  • Répondre
    Mathilde
    7 juin 2018 at 16:01

    Oh mais que de belles photos Nathalie ! C’est tout simplement magnifique ! Merci pour cette visite et découverte d’un endroit que je ne connaissais pas du tout 🙂 ! C’est un plaisir de te lire comme d’habitude ! À bientôt bises

    • Répondre
      Nathalie
      8 juin 2018 at 07:58

      Coucou Mathilde, je suis ravie que tu aies apprécié la visite 🙂 C’est un jardin enchanté, qu’il faut prendre le temps de découvrir, chaque petit sous-bois est un enchantement, une surprise, celle de découvrir une source, une fontaine, une fougère naissante … Merci pour tes gentils mots, un vrai plaisir de partager avec toi, des bisous, bon week-end et à bientôt !!

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi : 

    Plus dans Sorties
    Vue depuis le belvédère du jardin de Vrtba à Prague
    Mes trois sites préférés pour un week-end paisible à Prague : !

    Pour un week-end paisible à Prague, des parcs et jardins loin de la foule ... De retour d'un petit séjour...

    Fermer