Sorties

Une balade dans les jardins de Madame de Maintenon

Un Château, un jardin, une histoire …

Avec ce petit article, j’avais envie de vous donner envie … Envie de découvrir le château de Maintenon, un lieu magnifique, qui a traversé les époques pour devenir toujours plus beau et plus mystérieux … Envie surtout de vous montrer ses jardins et son parc dominé par un aqueduc, fruit du rêve fantasque d’un souverain aux ambitions démesurées.

Arrivée à Maintenon

Premier regard sur le domaine de Maintenon

Laissez vous à présent transporter dans le temps …

Un brin d’histoire

Je ne peux pas vous parler seulement des jardins de ce charmant château, sans vous évoquer un peu de son histoire, indispensable pour vous imprégner de cet endroit, qui évolua, au grès des envies de ses différents propriétaires, depuis le Moyen Âge.

Le château de Maintenon, c’est 800 ans d’histoire, des siècles de briques et de pierres pour que ce lieu devienne, tout à tour, une forteresse, une maison de campagne, un château de réception et d’habitation … Mais aussi un lieu marqué par l’oubli et la désolation, à partir de la Seconde guerre mondiale, abandonné, détruit il ne renaîtra qu’à partir des années 1950 … Aujourd’hui, l’on visite un château et son domaine, restaurés avec passion par les époux Raindre, un château où, Madame de Maintenon, pourrait presque y flâner sans s’y perdre ….

Château de Maintenon

Madame de Maintenon

De l’histoire du château, je ne vous conterai cependant, que celle marquée par une femme, déterminée et courageuse, célèbre et pour autant discrète, une femme dans l’ombre du Roi Soleil : Françoise d’Aubigné, veuve Scarron, gouvernante des bâtards de Louis XIV, qu’elle finira par épouser secrètement.

Pourquoi vous évoquer un peu de l’histoire de cette femme au destin exceptionnel ? Et bien parce qu’elle est en grande partie, l’âme de ce château et de ses jardins ; même si elle n’y a vécu que 10 mois tout au plus, après son acquisition en 1674, même si cette demeure ne l’enthousiasmait pas au premier abord, elle fit de sa « maison de campagne » et de sa terre, une source de pouvoir, mais aussi de liberté et de tranquillité à l’écart des frivolités et des méchancetés de Versailles.

Tour ronde du château de Maintenon

jardin de Maintenon

Acquis grâce au soutien financier du roi, le château, son domaine, ses terres et ses fermes commencent alors leurs transformations sous l’autorité de celle qui deviendra la Dame de Maintenon : de la rénovation du château à sa décoration, des semences aux récoltes, de la gestion du personnel au recrutement des artisans, Madame de Maintenon gère tout avec autorité …

A partir de 1686, toutes les extensions du château seront intimement liées à la construction de l’aqueduc et aux séjours de Louis XIV au château.

Vue sur l'aqueduc

Les jardins du château

Les jardins d’aujourd’hui sont en fait le fruit de quatre périodes : la première débute avec la constitution du domaine par les Amaury (XIIIe siècle) et s’étend jusqu’à l’acquisition de ce dernier par Madame de Maintenon ; la seconde période s’étend jusqu’en 1698 et correspond aux aménagements apportés par sa propriétaire. Les deux dernières couvrent les périodes lors desquelles le château fut occupé par les Noailles et leurs héritiers, pour s’achever au moment où le Conseil départemental devient propriétaire du site, en 2005.

Mais intéressons nous à la période marquée par Madame de Maintenon et le Nôtre et cette dernière débute à la fin du XVIIe siècle.

En 1676, le jardinier officiel du Roi Soleil, André le Nôtre, est dépêché auprès de la propriétaire de Maintenon pour réaliser les plans de ses jardins et de son parc, qu’il voudra « à la française » …

« Le Nôtre fera de mon jardin un lieu charmant ». Madame de Maintenon

En vous y promenant vous y retrouverez toutes les caractéristiques emblématiques du célèbre jardinier : plan parfaitement géométrique, parterres de broderies végétales, vastes perspectives, présence ingénieuse de l’eau … Même si ma préférence va aux jardins à l’anglaise, plus bucoliques et champêtres, j’avoue avoir trouvé les jardins de Maintenon vraiment délicats, raffinés, très féminins … on suit les petites allées, on descend au bord de l’eau, on flâne à l’ombre des ormes, longeant le canal de l’Eure le long de l’allée Racine … on perd la notion du temps dans une ambiance sereine …

Les jardins ont connu de nombreux bouleversements, notamment ceux liés à la « Drôle de Guerre », puisqu’ils avaient été transformés en potager … Mais depuis 1953, les différents projets entrepris pour leur redonner l’aspect tel que Madame de Maintenon les avait connus, ont abouti à la transformation du parterre en un jardin à la française, fidèle aux réalisations du jardinier du roi.

Trois types de topiaires ont été réalisées pour rappeler les multiples cheminées du château millénaire. L’art topiaire (du latin ars topiaria, « art du paysage ») consiste à tailler les arbres et arbustes de jardin dans un but décoratif pour former des haies, des massifs ou des sujets de formes très variées, géométriques, personnages, animaux, etc.

Topiaires du jardin de Maintenon

Topiaires du jardin de Maintenon

 

Topiaires du jardin de Maintenon

 

Travail d’orfèvre qui nous livre aujourd’hui un jardin à la française selon les règles de l’art, offrant une superbe perspective sur le canal et l’aqueduc, œuvre monumentale, inachevée et ruineuse, symbole du crépuscule d’un règne …

Un aqueduc pour Versailles

Dès que l’on pénètre dans la cour intérieure, on est frappé d’admiration pour l’aqueduc qui clos l’horizon …. Louis XIV s’impatiente … il a besoin d’alimenter ses fontaines et ses cascades en eau, jour et nuit, il faut que ses ingénieurs trouvent une solution, aussi démesurée soit-elle, peu importe ! Là commence l’histoire de cet aqueduc à Maintenon, il faut s’emparer du cours de l’Eure ; Vauban, en charge des travaux, est septique … mais il ne faut pas contredire l’astre céleste, qui a décidé de la réalisation de ses plans pharaoniques.

« Les aqueducs romains ne sont rien auprès des aqueducs de Maintenon ; ils défileraient tous sous un de ses portiques « . Chateaubriand

Aqueduc et canal de l'Eure

Les travaux vont mobiliser des milliers d’hommes, enlaidir les jardins de Françoise, décimer les ouvriers … Alors, le roi dédommage sa douce Dame, embellit son domaine : écluses, parterres et grand canal, lui offrant même une seigneurie !

Mais la guerre a repris, elle ruine le royaume, les soldats sont mobilisés aux frontières, le chantier s’arrête, l’aqueduc devient pierre d’artiste, inutile et pourtant symbolique, ne devant pas sombrer dans l’oubli. Et aujourd’hui, on reste sans voix devant ces ruines gagnées par la végétation, imposantes, silencieuses, devenues finalement œuvre d’art dans le paysage.

Aqueduc du château de Maintenon

Aujourd’hui on le regarde admiratif, impressionné, insouciant des conséquences de sa réalisation …

A présent, revenons sur nos pas, retournons au jardin, allons admirer ses fleurs gorgées de soleil …

Retour au jardin

Au gré des changements de lumière, le château s’illumine, les fleurs resplendissent …

Château de Maintenon

Myosotis et tulipes sont les fleurs du moment …

Perspective de fin

Vue des jardins depuis le balcon de la tour ronde

Alors, à peine à 1 heure de Paris,  ou si vous passez dans la région Centre-Val de Loire, n’hésitez pas, arrêtez vous pour flâner chez Madame de Maintenon … Il faudra compter deux bonnes heures entre la visite du château et la balade dans ses jardins … Mais elles seront l’assurance d’un très agréable moment dans un lieu préservé, serein, chargé d’une belle histoire …

Sur le même thème…

8 Commentaires

  • Répondre
    Cherry Wood
    13 avril 2017 at 17:13

    C’est très beau, j’aime beaucoup l’aqueduc en ruines et les tulipes rayées. ^^

    • Répondre
      Nathalie
      16 avril 2017 at 14:03

      Merci d’être venue faire une petite balade à Maintenon avec moi :-), un site méconnu et pourtant magnifique !!! Je reviens de quelques jours de visite des châteaux de la Loire, encore des jardins magnifiques à découvrir !!! bon dimanche de Pâques 🙂

  • Répondre
    Agnès
    21 avril 2017 at 15:02

    Très bel article, bien écrit, bien illustré, jolie découverte; J’aime bien Mme de Maintenon, je ne connaissais pas son château;merci.

    • Répondre
      Nathalie
      21 avril 2017 at 17:38

      Merci beaucoup pour cet adorable commentaire !! J’ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir l’histoire du domaine de Maintenon et surtout de sa Dame, une vie passionnante pour une femme au destin hors du commun !!! et si je m’étais écoutée j’en aurais écrit davantage sur l’histoire du site 🙂 merci à toi !!! Je te souhaite un excellent week-end 🙂

  • Répondre
    Agnès
    24 avril 2017 at 13:36

    J’avais beaucoup aimé le téléfilm « L’allée du roi » de Nina Companéez avec Dominique Blanc. Je ne sais pas si on peut le retrouver en dvd ou en streaming.

    • Répondre
      Nathalie
      24 avril 2017 at 20:53

      Bonsoir Agnès 🙂 Je n’ai pas vu le film, mais je n’en ai toujours entendu que du bien … Je sais qu’il est difficile de se le procurer, il est vendu à des prix exorbitants pour un DVD aujourd’hui, je ne sais pas si l’on peut le trouver en streaming … Mais maintenant que tu m’en parles, tu me donnes envie de faire des recherches 😉 j’adore avoir des supports différents pour raconter l’histoire !!! belle soirée et à bientôt !!!

  • Répondre
    Bérengère (Vert et inspiré)
    24 mai 2017 at 19:56

    Quel magnifique petit château ! Merci pour cette belle parenthèse historique. A bientôt 🙂

    • Répondre
      Nathalie
      24 mai 2017 at 20:57

      Avec plaisir, j’adore raconter l’histoire et ses dessous 😉 un modeste château tellement beau qu’il vaut le détour autant qu’un grand 😉 merci de ton passage dans mon petit univers au jardin et ailleurs 🙂 belle soirée Bérengère, à bientôt !!!

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi : 

    Plus dans Sorties
    Le jardin des plantes de Coutances

    Histoire de jardin, Le premier jour de notre escapade en Normandie, nous avions redécouvert le Mont Saint-Michel et les superbes...

    Fermer