Jardin

Les bienfaits du marc de café et de la cendre au jardin

Les bienfaits du marc de café.

marc de cafe

Le marc de café, un trésor pour le jardin

L’on attribue beaucoup de vertus au marc de café :

Crème de marc de café

  • exfoliant pour le corps
  • moyen de lutter contre la cellulite, mélangé à une crème hydratante ou anti-cellulite par massage énergique sur les zones à traiter (à faire au-dessus d’une serviette afin d’éviter d’en mettre partout ; Nadine, mon amie qui a testé, m’a expliqué la technique)
  • gommage pour le visage additionné à du miel ou de l’huile d’amande douce
  • absorbeur de mauvaises odeurs dans le réfrigérateur
  • substrat pour faire pousser des champignons
  • ou enfin … truc de professeur d’histoire, c’est un excellent colorant naturel (avec les sachets de thé) pour donner un aspect vieilli à un papier

 

 

Au jardin, le marc de café peut :

  • enrichir le compost et le terreau
  • favoriser l’élevage de vers de terre …

Mais, mes trois utilisations préférées sont les suivantes :

  • pour lutter contre les pucerons
  • pour éloigner les fourmis
  • pour chasser les limaces et les escargots

Le marc de café n’est pas un déchet

Apprentie au jardin, c’est par mimétisme que j’ai mis du marc de café aux pieds de mes rosiers ; ma maman le faisait et m’a dit de le faire pour éloigner les fourmis et éviter d’avoir des pucerons. Depuis, j’ai fait des recherches sur les vertus de cet or brun sur nos plantes, afin de comprendre au mieux pourquoi il ne faut pas le négliger et le considérer comme un déchet.

Ainsi, après m’être bien renseignée sur ses principes actifs et ses propriétés, j’utilise le marc de café en toutes connaissances de causes : je l’emploie toujours comme répulsif contre les fourmis et les pucerons en le disposant aux pieds de mes rosiers …

rosier avec marc de café

… mais je sais maintenant, qu’il sera également un engrais naturel puisqu’il est riche en azote, potassium et phosphore. De plus, son action répulsive s’étend aux limaces et aux escargots.

Je commence à le répandre après la taille de printemps, fin mars-début avril, et je renouvelle régulièrement l’opération (une fois par mois environ).

Et la cendre ?

Les cendres, récupérées dans votre cheminée à la fin de l’hiver, sont également une source de bienfaits pour le jardin. Elles contiennent beaucoup de calcium, ce qui représente un excellent amendement calcaire pour les sols trop acides, puisqu’il en remonte le ph ; elles présentent également une forte teneur en potassium, qui aide à la formation des fruits et des racines ; elles contiennent de la silice, appréciée des bambous, et du magnésium, principal constituant de la chlorophylle des plantes. Le jardinier écologique vous dira que leur forte contenance en potasse et calcium en fait quand même un produit naturel qu’il faut utiliser de façon raisonnée, afin d’éviter un dérèglement chimique du sol qui serait plus néfaste que profitable au jardin (les recommandations seraient de 70 à 100 gr par m2 et par an, environ deux poignées).

La cendre peut alors être utilisée en complément au potager, ou autour des rosiers, fleurs, arbres fruitiers ou vivaces et arbustes d’ornement ; mais il ne faudra pas l’épandre autour des plantes de terres de bruyère (rhododendron, hortensias bleus qui deviendraient roses, azalées …), cela provoquerait une chlorose (décoloration des feuilles due à un manque de chlorophylle) du fait d’un sol devenu alcalin. Les cendres peuvent également être répandues sur la pelouse, Delphine le fait régulièrement et assure qu’elles sont bien plus efficaces contre la mousse que n’importe quel produit chimique !

Mon utilisation personnelle est celle faite contre les limaces et les escargots, en grand nombre au début du printemps ; je dispose les cendres autour de mes arums, mais aussi autour de mes fraisiers.

Arum et cendres

Depuis que j’ai planté mes arums, je dépose des cendres, issues de mon poêle à bois, autour de leurs pieds dès que je les découvre après les dernières grosses gelées printanières, fin mars-début avril. C’est véritablement une arme efficace contre les gastéropodes … dès que la cendre est présente, mes arums cessent d’être grignotés et s’embellissent.

Voilà comment j’ai découvert l’un de mes arums à la fin de l’hiver :

Arum grignoté

Voilà ce qu’ils sont progressivement devenus après les avoir protégés des limaces et des escargots :

Arum

Quelles cendres utiliser ?

Les cendres que vous allez épandre au jardin doivent être de préférence issues de la combustion d’un bois non traité, non peint afin qu’elles restent un apport bienfaisant pour le sol. De même, si des éléments non végétaux (le plastique par exemple, ce qui peut déjà représenter une source de pollution atmosphérique) ont été brûlés dans la cheminée, les cendres seraient impropres à une utilisation dans le jardin.

Les cendres issues de végétaux brûlés après la taille ou l’élagage, peuvent être également épandues au jardin ; cependant, il faudra bien vous renseigner auprès de notre mairie, car de nombreuses communes interdisent le brûlage des déchets verts qui doivent être évacués par les éboueurs dans le cadre du ramassage communal ou déposés à la déchetterie.

Aujourd’hui, je me suis faite ma propre expérience quant à l’utilisation du marc de café et de la cendre, leurs bienfaits se voient sur mes végétaux et c’est la meilleure preuve de leur bonne utilisation. J’utilise les cendres avec parcimonie, je n’en remets pas systématiquement après la pluie et mes arums ne subissent pas pour autant d’attaques massives de limaces ou d’invasion de petits gris ; ce qui évite un usage excessif de ce répulsif, j’en remets de temps en temps, j’observe et je fonctionne à l’instinct … le marc de café, une fois par mois c’est très bien.

Je pense qu’il ne faut pas se poser trop de questions, il faut lire quelques informations, puis observer la nature, jardiner de façon réfléchie, écouter les personnes qui ont de l’expérience et qui savent parfaitement nous conseiller avec des méthodes approuvées et transmises de génération en génération, parce que cela fonctionne, tout simplement 🙂

Mes Arums et mes rosiers semblent plutôt bien dans mon jardin :

 

Sur le même thème…

3 Commentaires

  • Répondre
    Goupil
    29 mai 2016 at 08:14

    Je passe l’info à mon jardinier pour ma pelouse ! Bises

  • Répondre
    Mademoizellezou
    9 avril 2017 at 10:30

    Comme toi j’utilise la cendre dans le jardin, ainsi que le marc de café (Je « m’amuse » à ouvrir chaque dosettes de mon café préféré afin de récupérer le marc) et ensuite je balance le tout soit autour des plantes, soit sur le compost et aussi sur mes semis de carottes, ça empêcherait la mouche de la carotte de venir pondre dessus….
    Bon dimanche, bisous, Véro.

    • Répondre
      Nathalie
      9 avril 2017 at 17:39

      Alors on a les mêmes techniques, sauf que pour le marc ce sont mes parents les fournisseurs officiels 😉 Paraît que les coquilles d’œufs c’est pas mal aussi contre les limaces et escargots … si je ne m’en sors pas en les cueillant, j’essaierais cette technique !!! belle fin de journée 🙂

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi : 

    Plus dans Jardin
    Orchidees sur table de jardin
    Les orchidées au jardin

    Entretien des Phalaenopsis, Parce qu'on a tous chez soi des orchidées dont il ne reste plus que les feuilles, mais...

    Fermer