Jardin

Les fraises : plantation, entretien, bienfaits et idée recette

Il était une fois « mes fraises »

En bonne jardineuse, c’est au mois d’avril que j’ai recommencé à me préoccuper de mes fraises : désherber, protéger des nuisibles (des escargots, des  limaces) et regarder pousser … fut mon travail pour prendre soin de mes trois pieds de fraisiers (fraises-ananas et fraises-framboises), plantés l’année dernière et qui étaient bien partis pour me donner de beaux fruits.

fleur de fraisier

Petite fleur deviendra fraise

Mon papa, qui possède également des pieds de fraisiers (variété inconnue, mais vue la forme du fruit et sa période de production, je pense qu’il s’agit d’une variété non-remontante comme la Ronde), m’a replanté début mai une 10e de stolons, devenus vite très beaux et tous fleuris !

 Quelques conseils de plantation et d’entretien

Il existe deux variété de fraisiers : les fraises remontantes et les fraises non-remontantes.

fraises sur plan de travail

Parmi les remontantes, dont la particularité est de produire des fraises de juin aux premières gelées, on trouve la « Mara des bois », la mariguette ou la charlotte.

Quant aux fraises non-remontantes, la cueillette s’échelonnera sur une période plus courte, de mi-mai à fin juillet, comme la gariguette, la ciflorette ou la ronde.

Pour planter vos fraisiers, choisissez un sol meuble et profond, frais en été et un emplacement ensoleillé. Il sera également idéal de les planter de mi-août à mi-octobre, alors que le sol est encore chaud, ceci afin de favoriser l’enracinement. Mais vous pouvez aussi planter vos fraisiers au printemps s’il s’agit de plants en godet ou de stolons, comme je l’ai fait. Seules les variétés remontantes produiront alors la première année. C’est ce que mes fraisiers ont fait !

L’idéal étant de placer à leurs pieds un film plastique noir pour maintenir le sol chaud et humide ; cela empêche également la pousse des mauvaises herbes. On peut aussi mettre un paillage sur le sol dès que ce dernier s’est réchauffé, et c’est ce que j’aurais dû faire … cela aurait limité les dégâts causés par les limaces, en entravant leur progression.

fraises mangees par les limaces

A l’automne je leur fais une beauté et au printemps je « paille » !!!

Pensez enfin à espacer vos plants d’environ 30 cm, arrosez dès la plantation et supprimez les fleurs présentes à la plantation, elles épuiseraient la plante et ne favoriseraient pas sa reprise.

Voilà le minimum pour faire pousser des fraises dans son jardin … au moins dans le mien, si la pluie ne s’était pas invitée tout au long du printemps, mes fraisiers auraient été bien plus généreux.

J’aurais notamment aimé pouvoir récolter quelques fraises-ananas, petite variété issue d’Amérique latine, donnant de jolies fraises ivoires mais qui ont encore du mal à se frayer un chemin jusqu’à nos étales, même si on en trouve de plus en plus dans les jardineries. Cette variété originale, mais peu productive, doit être plantée par deux afin de favoriser la pollinisation par un fraisier semblable, et espérer obtenir quelques fruits.

L’année prochaine je serai plus efficace !

Les bienfaits des fraises

Les fraises annoncent l’été, elles sont parmi les premiers fruits que l’on peut récolter dans son jardin et sont très faciles à cultiver. Et quand la récolte est abondante, c’est l’assurance de pouvoir bénéficier à la maison d’un petit fruit chargé de bienfaits.

fraises dans assiette

La fraise possède tout d’abord des propriétés antioxydantes car  elle est gorgée de vitamine C (mais aussi de lutéine et zéaxanthine). Cette vertu lui permet de faire parti des aliments qui vont, comme le citron, combattre les infections.

Ce petit fruit contient également de l’acide ellagique, qui freinerait la croissance des cellules cancéreuses.

Mais le fraise a également des vertus antirides, grâce à la vitamine C qu’elle contient et qui favorise la formation du collagène, substance favorisant l’élasticité et la résilience de l’épiderme. La vitamine C aiderait donc à préserver la jeunesse de la peau en embellissant notamment le teint.

Alors, vitamine C, acide ellagique, mais aussi flavonoïdes, lutéines et zéaxanthine : consommer des fraises aiderait à limiter le vieillissement cellulaire et préviendrait certaines pathologies liées aux radicaux libres (molécules chimiques instables produites en faible quantité par l’organisme mais dont le surnombre devient néfaste pour ce dernier), tout en préservant la bonne santé du cœur.

Enfin, petit fruit peu calorique (33 kcal/100gr de fruits frais), il est un parfait allié minceur : il est riche en fibres, ce qui favorise le transit ; la vitamine C et le magnésium qu’il contient, aident à mieux gérer le stress de la vie quotidienne en plus de nous maintenir en bonne santé.

Dès le matin, profitez de la saison des fraises pour bien démarrer la journée et faire le plein d’énergie sans culpabiliser : consommées seules ou avec un peu de fromage blanc, les fraises seront votre atout pour rester en bonne santé !!!

Comment conserver les fraises ?

Les fraises sont de petits fruits fragiles qu’il faudra conserver au frais, dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Ensuite, elles devront être consommées rapidement, après un bref passage sous l’eau, mangez les 2 jours maximum après leur cueillette ou leur achat.

Comment bien les choisir ?

Alors, si comme moi cette année, malgré la vigilance et les soins, la production est quasi inexistante du fait d’un printemps trop humide qui a engendré la prolifération des escargots et des limaces en quantité démesurée, il vous reste la possibilité de les acheter.

Dans le jardin, elles commencent à rougir au mois de mai (j’habite en région parisienne …), mais dans le commerce, même si vous les achetez bio, vous pouvez en trouver diverses variétés dès la fin du mois de mars et jusqu’au mois de novembre. Mais vous l’avez compris, pas de fraises en hiver !! Aussi, privilégiez les productions françaises, plus sucrées, plus juteuses, plus gouteuses !

fraises en barquette

 J’ai fais mon marché chez naturéO, mon fournisseur officiel de fruit et légumes bio, et j’ai choisi des gariguettes. Pour bien choisir les fraises vous devez regarder leur robe qui doit être bien brillante et d’une couleur uniforme, la collerette et le pédoncule devront être réguliers.

Une fois chez vous, il ne vous restera plus qu’à trouver de petites idées pour les accommoder ; pour cela, je peux vous aider 🙂 Si vous disposez de temps, un tiramisu sera parfait, mais si vous devez réaliser un dessert rapidement, je vais vous donner une petite idée qui fera plaisir autant aux enfants qu’à vos invités !

Idée recette : des fraises, tout simplement bon

Ma petite recette est sans prétention, simplement rapide à faire et avec des ingrédients que l’on a toujours dans son réfrigérateur avec l’arrivée de l’été.

Il vous faudra seulement trois ingrédients

  • un bac de glace à la vanille
  • une barquette ou deux de fraises bio ou des fraises du jardin
  • une bombe de chantilly 20% de MG, on va rester raisonnable 😏

ingredients dessert fraises

  • lavez vos fraises sous un filet d’eau, mais ne retirez pas les queues afin d’éviter que les fruits ne se gorgent d’eau.
  • coupez vos fraises en quartiers.

fraises decoupees en quartiers

  • placez vos fraises en premier dans votre coupe à fruits

coupe de fraises

  • disposez une ou deux boules de glace sur vos fraises.

fraises et glace

  • finissez votre dessert en disposant la chantilly parsemée de petites décorations raffinées.

fraises glace et chantilly

Et voilà, un petit dessert tout simple et plutôt léger après un bon repas ou pour égailler un petit goûter d’été !

Alors, à vos fraisiers, c’est la pleine saison pour vous faire plaisir tout en faisant du bien à votre corps !

La fraise, le petit fruit plein de vertus gourmandes 🙂

Sur le même thème…

Laisser un commentaire

  Notifiez-moi :