Jardin

Les joubarbes : description, entretien, rempotage

Mes jolies joubarbes,

Il y a presque deux ans, des amis m’offraient une jolie composition qui contenait deux petites joubarbes.

Depuis, ces petites plantes ont bien poussé et finissent même par me donner des fleurs magnifiques !

Quelles joubarbes ?

Il existe plusieurs variétés de sempervivum (nom botanique de la joubarbe) et après mettre un peu renseignée sur ces petites plantes robustes, je possède une sempervivum arachnoideum ou joubarbe à toile d’araignée, et une sempervivum « Red Delta ».

  • La joubarbe à toile d’araignée, elle se caractérise par ses petits fils de soie qui se forment sur l’extrémité des feuilles de ses rosettes.

C’est cette joubarbe qui m’a offert ses premières fleurs étoilées.

  •  La joubarbe sempervivum « Red Delta », cette dernière se distingue par ses rosettes d’un rouge soutenu possédant des feuilles avec des poils argentés à leurs extrémités. Cette dernière est encore en boutons, j’ai hâte qu’ils éclosent pour découvrir la couleur de leurs fleurs, elles peuvent être roses ou blanches …

Entretien : la joubarbe, une plante ultra-résistante !

Les joubarbes sont de petites plantes vivaces succulentes (dont le tissu des feuilles accumule l’eau) appartenant à la famille des crassulacées.

Leur entretien est extrêmement facile, elles sont des plantes des montagnes, elles sont donc très résistantes.

Elles aiment les expositions chaudes et ensoleillées.

Elles ne sont pas exigeantes en eau, mais en été, il faudra juste veiller à ce que leur terreau ne se dessèche pas. Ces plantes n’aiment pas les excès d’arrosage, aussi, si elles sont en pot, à l’automne et en hiver, il faudra les mettre à l’abri des fortes pluies.

Sur votre balcon, comme c’est le cas pour mes joubarbes, il ne faudra pas laisser de l’eau stagner au pied des plantes.

J’arrose mes joubarbes une fois par mois environ, et très légèrement ; de juin à septembre, je passe à tous les 15 jours.

Ensuite, il faudra supprimer les rosettes desséchées et discipliner les stolons (tiges dont l’extrémité porte une jeune plante qui donnera des racines une fois en contact avec le sol).

La rosette qui a fait une fleur se dessèchera une fois les fleurs fanées.

De magnifiques joubarbes

On peut également diviser les plants pour favoriser la croissance de la plante.

Normalement, chaque joubarbe doit être espacée d’environ 20 cm, mais les jardineries ne se préoccupent pas du bien être des plantes de leurs créations, avant tout réalisées pour « faire joli ».

Aussi, il faudra penser à rempoter vos plantes une fois qu’elles commenceront à grandir et à être à l’étroit …

Enfin, la pourriture et la rouille sont les principales ennemies des joubarbes, c’est pour cela qu’il faut les préserver de l’humidité.

vue densemble joubarbes

Le rempotage des joubarbes

Mes petites joubarbes commencent à être à l’étroit dans leur jolie boîte en bois, aussi je songe sérieusement à leur offrir une nouvelle maison.

Les joubarbes sont des plantes également faciles à rempoter. Comme elles disposent de nombreuses racines filamenteuses qui leur permettent de se fixer sur les rochers ou tout autre support minéral, tout type de contenant peut donc convenir : bassines, poteries, objets détournés, on peut laisser libre court à son imagination. Moi, je vais les garder sur mon balcon, j’aime trop les voir fleurir. Alors je vais attendre qu’elles ne soient plus fleuries et mes petits plats à charlotte chinés il y a peu chez Marilyne, seront parfaits pour les accueillir : un trou dans le fond pour que l’excès d’eau puisse s’évacuer, quelques billes d’argile pour le drainage, de la terre du jardin mélangée avec un peu de terreau et de sable 🙂 et voilà !

Je vous invite aussi à découvrir une charmante mise en scène des joubarbes au sein d’un petit jardin zen à construire soi-même et que vous pourrez disposer sur un balcon : Petit jardin Zen pour le balcon

Alors, les joubarbes : offrez les ou adoptez les, elles sont l’assurance de faire plaisir car elles demandent très peu de soins, et quelle joie de les voir fleurir, leurs fleurs sont si jolies !

Sur le même thème…

4 Commentaires

  • Répondre
    Mademoizellezou
    9 avril 2017 at 10:41

    Parfait cet article pour moi qui découvre le monde des joubarbes! Je viens d’acheter mes premières plantes et je crois bien qu’il risque d’y en avoir beaucoup d’autres dans le futur!

    • Répondre
      Nathalie
      9 avril 2017 at 17:44

      Tu ne vas pas être déçue de ces petites plantes, en plus leurs fleurs sont toutes jolies !!! je vais en racheter, j’ai d’autres contenants originaux à recycler 😉 bisous Véro, à bientôt !!!

  • Répondre
    Ch.ine08
    20 août 2017 at 11:37

    Bonjour , j’ai des joubarbes dans ma roseraie et j’ai pu constater qu’aucune « mauvaises » herbes ne poussent dedans … je pense en mettre partout. Dernièrement j’ai acquis de la joubarbe rouge que j’ai mis en pot , si elles passent l’hiver elles rejoindront les vertes 😉

    • Répondre
      Nathalie
      21 août 2017 at 07:43

      Bonjour, C’est vrai que dans les pots où j’ai mis des joubarbes, aucune mauvaise herbe ne pousse, je ne m’étais pas fait la réflexion !! Dans ces pots j’ai aussi de la joubarbe rouge qui a résisté à trois hivers … je suis sure que les vôtres iront donc l’année prochaine au jardin 😉 Je n’ai pas osé mettre les miennes en pleine terre, je les aime bien dans leur petits plats à charlotte. J’ai acheté d’autres succulentes pour mettre dans des objets en zinc (bientôt un petit article pour en parler !!) qui iront directement au jardin (mes joubarbes sont sur mon balcon). Bonne journée 🙂

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi :