Jardin

Le désherbeur FISKARS, un cadeau pour la fête des pères

Une idée de cadeau.

Alors pour cet article pas de poésie, pas de roses, de tulipes ou de pivoines, mais une idée de cadeau pour la fête des pères, ou pour toute autre occasion de faire plaisir à une personne qui aime son jardin mais qui n’aime pas les corvées.

désherbeurs Fiskars

désherbeurs Fiskars

Exit les mauvaises herbes

Longtemps, je suis passée devant cet outil en me disant :  » ça à l’air très pratique, mais c’est bien cher pour enlever des mauvaises herbes  » (entre 45 et 52 € chez Truffaut où je les ai finalement achetés, mais on en trouve dans toutes les jardineries et magasins de bricolage maintenant, et les prix varient beaucoup).

Seulement, quand on aime son jardin et qu’on l’entretient, qu’on s’arrache les mains en essayant d’enlever pissenlits et chardons dont les racines restent fichées dans le sol comme pour nous défier … et bien, en bonne jardineuse, on craque et on achète … le désherbeur FISKARS !!! et oui …

On se lance

Dès qu’il entre à la maison, on a hâte de le tester, d’abord avec scepticisme, car au fond on ne croit jamais vraiment aux démonstrations des télé-achats et autres vidéos qui tournent en boucle dans les magasins … et puis une fois qu’on a fait notre premier essai … on ne peut plus s’en passer !

Ce désherbeur est une arme de destruction massive : chardons costauds, pissenlits sournois, orties agressives, rien ne lui résiste … tant que le sol est un peu meuble.

Et en plus il est très simple d’utilisation : léger (environ 1kg), facile à ranger et à nettoyer !

Un cadeau pour la fête des pères

nouveau modèle du désherbeur Fiskars

Moi j’ai acheté la version simple, mais pour la fête des pères j’ai pris à mon papa la version avec une poignée télescopique, car il est grand mon papa et je ne voulais qu’il se fasse mal au dos avec son nouveau jouet 🙂

Je sais que cela va lui faire plaisir, il était tenté par le notre, si facile d’utilisation que la plus grande de mes filles l’utilise également et trouve ça amusant !!

Et après …

Bon après, cela laisse quand même un petit trou dans la pelouse, la racine est enlevée mais bien enlevée, pas de risque que cela repousse ! Le trou se comble vite, cependant vous pouvez le combler avec un peu de terre ; personnellement, je le laisse se combler tout seul ce pti trou …

Mais surtout, c’est l’assurance de désherber de façon écologique quand on sait que les désherbants chimiques vont bientôt être sous surveillance rapprochée, voire interdits, dans les jardineries !!

 

Autre astuce

Enfin, vous me direz : « et si la mauvaise herbe se trouve entre les joints de la terrasse, le désherbeur n’est d’aucune utilité !! »

Alors, vous faites bouillir de l’eau dans votre bouilloire et hop sur les mauvaises herbes ! 1 ou 2 fois et l’affaire est close.

Voilà, à vous d’acheter et de tester, et de me raconter si pour vous aussi cela vous a facilité la vie au jardin. Moi je suis convaincue !! Bientôt je teste le tuyau d’arrosage extensible et rétractable, il parait que c’est bien !!

Perrine et le désherbeur

Sur le même thème…

4 Commentaires

  • Répondre
    Marie-Laure
    21 juin 2016 at 06:20

    Excellente idée. La jardineuse a l’air tellement appliquée 👍… 😜 !

  • Répondre
    Pierre ARRIVE
    29 mai 2018 at 05:47

    Mauvaises herbes ? Est-ce si difficile de parler d’herbes sauvages ? Les mauvaises herbes c’est dans ta tête, ça en dit long sur votre façon de voir les choses…

    • Répondre
      Nathalie
      29 mai 2018 at 17:31

      Bonjour Monsieur,
      Effectivement j’aurais dû parler d’herbes sauvages, dans la nature aucune plante n’est mauvaise, chacune a sa place, à sa façon, je me suis donc exprimée de manière maladroite … Dans mon jardin, que j’ai choisi d’être plutôt « d’ornement », il est vrai cependant que certaines plantes sont « mauvaises » dans le sens ou elles ne sont pas désirées à l’endroit où elles ont poussé … Par exemple, les chardons, je ne peux pas les conserver, ils pourraient blesser mes filles qui jouent dans le jardin, quant aux crépides elles poussent de façon anarchique dans la pelouse et sont « gênantes » pour l’usage que j’en souhaite … Mais je respecte ces herbes sauvages, et une fois arrachées, elles rejoignent les restes de tontes que je dispose au pied de mes troènes … Enfin, les pissenlits !!! Cette année je les ai conservés, très jolis parmi mes primevères mauves dans mes bordures !!! J’ai même l’intention de m’intéresser davantage à ces petites herbes sauvages, remplies de vertus, mais j’attends le printemps prochain pour avoir des plantes toutes jeunes, renaissantes après l’hiver 🙂 Il n’y a que pour le liseron que je ne suis absolument pas tolérante, il étouffe mes aubriètes, casse mes fleurs et même si les bourdons l’apprécient, je préfère qu’ils butinent mes pivoines, et mon jardin est l’ami des insectes !! J’espère que vous en savez un peu plus à présent sur ma façon de voir les choses, j’en apprends tous les jours autant sur la nature humaine que sur la nature elle-même … Je vous souhaite une bonne fin de journée.

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi : 

    Plus dans Jardin
    marc de café
    Les bienfaits du marc de café et de la cendre au jardin

    Les bienfaits du marc de café. L'on attribue beaucoup de vertus au marc de café : exfoliant pour le corps...

    Fermer