Sorties

Le jardin des plantes de Coutances

Histoire de jardin,

Le premier jour de notre escapade en Normandie, nous avions redécouvert le Mont Saint-Michel et les superbes paysages de sa baie.

Le dimanche, c’est le jardin des plantes de Coutances que nos amis ont voulu nous faire découvrir, ce jardin qu’ils connaissent depuis tant d’années et qu’ils savaient qu’il me ravirait !

Alors entrons ensemble dans ce jardin public, afin que je vous fasse découvrir un petit coin de paradis, ses fleurs splendides et ses arbres remarquables.

Entrée du jardin des plantes de Coutances

Entrée du jardin des plantes de Coutances

Aux origines du jardin public

Le jardin est placé sur un domaine qui existait déjà au XVIIe siècle et qui appartenait à un avocat et procureur du roi ; il était propriété de la famille Le Poupinel, seigneur de Quettreville-sur-Sienne.

Après une histoire mouvementée lors la Révolution, le domaine est restitué à la famille Le Poupinel, qui le revend en 1803 au chevalier d’Ouessey, adjoint au maire de Coutances. Ce dernier reforma l’ensemble du domaine qu’il finit par revendre en 1824 à J.J. Quesnel de la Morinière, descendant d’une famille de magistrats ; il transformera ses terres en jardin d’agrément.

c’est en 1852, que son dernier propriétaire, lègue son hôtel particulier et son parc à la ville de Coutances, à la seule condition, que sa propriété soit d’utilité publique : sa demeure deviendra le musée Quesnel-Morinière et ses jardins le parc municipal.

Musée du jardin des plantes de Coutances

Adèle Sébastien Minel, officier du génie retraité et aquarelliste, en développera alors les plans : sur 21 340 m², la rigueur des allées rectilignes à la française devaient mener à de charmants bosquets à l’anglaise, et être surplombées de terrasses à l’italienne, le tout sur trois niveaux.

C’est en 1855 que le parc municipal, agrémenté de jets d’eau et d’un labyrinthe, est achevé ; il devient rapidement un précurseur et un modèle de jardin du second empire.

Depuis 1992, le jardin est classé à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Le jardin aujourd’hui

Tout en restant fidèle à la pensée de son créateur, le parc, rebaptisé jardin des plantes, est devenu une œuvre d’art, chaque année renouvelée par les talents de jardiniers, discrets, au savoir-faire incontestable.

Mosaïcultures (dont c’est la spécialité du jardin), massifs floraux, essences rares, arbres remarquables sont entretenus avec passion pour le plus grand plaisir des visiteurs : les amoureux des fleurs et des plantes ne pourront qu’admirer le travail admirable réalisé pour animé d’année en année ce jardin ; les novices tomberont sous le charme de ce lieu paisible, tantôt illuminé de couleurs flamboyantes, tantôt adouci par un bosquet aux couleurs tendres.

Drakkar normand du jardin des plantes de Coutances

Balade au Jardin des plantes

2016, honneur aux régions françaises

Pour débuter la balade je voulais vous montrer ce qui fait la renommée du jardin de Coutances, c’est à dire la mosaïculture et l’art topiaire, ou l’art de tailler les arbres et les arbustes dans un but décoratif.

Cette année, les régions de France étaient mises à l’honneur et l’Alsace, accompagnée de sa cigogne emblématique, accueillaient les promeneurs.

Puis je vous ai sélectionné le Nord et la Bourgogne, la Normandie ou l’Ile de France, car j’ai été séduite par les choix des jardiniers pour mettre ces régions en valeur.

 Mais toutes les régions françaises étaient évoquées, avec beaucoup d’originalité, elles auraient chacune mérité d’être présentées 🙂

Des fleurs par millier

Ce qui m’a avant tout séduite dans ce charmant jardin public, c’est la profusion de fleurs qui s’y épanouissaient … Nous étions le 16 septembre quand je m’y suis promenée et toutes les fleurs de l’été y étaient présentes ; dans les bosquets, dans les allées, dans de superbes vases de  style Chambord … C’était un véritable feu d’artifice de couleurs : du rouge, du jaune, du bleu, du orangé, du rose … Des Dahlias, des Lantanas, des Tithonias, des Bégonias … J’aurais passé la journée à découvrir et redécouvrir chaque recoin du jardin.

Les jardiniers ont réalisé un magnifique travail, tantôt surprenant et original, tantôt plein de délicatesse et de douceur ; ce jardin est autant une invitation au calme et à la sérénité que, comme pour ma part, une source d’excitation et d’envie de découverte, tant toutes les fleurs étaient  jolies ; j’avais envie d’immortaliser la diversité de leurs couleurs, exprimée dans une multitude de variétés, toutes aussi belles les unes que les autres !

Allée du jardin des plantes de Coutances

Un petit Giverny

Lorsque nous pénétrons dans le jardin par l’hôtel particulier, nous sommes accueillis par de splendides bégonias jaunes et blancs qui apportent immédiatement de la douceur aux lieux.

Par terre de bégonias

Puis il faut progresser vers le vaisseau normand et découvrir les mosaïcultures où se mêlent les impatiens, les bégonias et les dahlias chatoyants, les lantanas multicolores mais aussi les tendres cléomes et les lumineux rudbeckias !!

Drakkar du jardin des plantes de Coutances

Les lantanas :

Les cléomes et les rudbeckias :

 Les bégonias, les dahlias et les impatiens :

Par terre du jardin de Coutances

Dans ce jardin merveilleux les papillons s’en donnaient à cœur joie, butinant de fleurs en fleurs, à peine dérangés par mon objectif :

Il faut ensuite poursuivre la balade entre les grandes allées, mêlant rigueur française et nonchalance anglaise, pour découvrir de nouveaux bégonias, aux coloris que je n’avais encore jamais rencontrés :

 

L’orangé, le rose et le jaune des dahlias s’harmonisaient parfaitement avec les bégonias aux fleurs éclatantes :

Et avant d’atteindre le « jardin bleu », je fus attirée par de pétillants tithonias :

Nous voilà donc arrivé dans une partie du jardin baignée de douceur ; statices et ipomea (liseron bleu) étaient caressées par les graminées qui apportaient une touche de poésie à cet espace aux couleurs pastelles, oscillant entre le vert, le blanc le mauve et le bleu.

Jardin bleu

Juste le temps d’apercevoir la roseraie et le labyrinthe et il fallait remonter, mais ce fut encore l’occasion de découvrir de nouvelles fleurs, des scabieuses notamment, ainsi qu’un magnifique cèdre du Liban ou d’adorables champignons, juste pour le plaisir des yeux 😉

 

Cèdre du Liban

 

Champignons à Coutances

Les zinnias blancs se distinguaient parmi les bégonias :

Zinnias

Parmi les fleurs, se cachaient également quelques statues et monuments, dont je ne vous présente qu’un maigre échantillon :

L’hôtel à insectes, bien caché en Bourgogne 🙂

Hôtel à insectes

 

Ce dernier nous conduisait vers la sortie, mais je fis un détour, pour admirer les magnifiques vases de style Chambord chargés de fleurs aériennes.

Le jardin nous disait au revoir, en nous faisant emprunter une allée cadrée d’abutilons et d’hortensias

Sortie du jardin des plantes de Coutances

 

Hortensia à Coutances

A vous maintenant de venir flâner dans le jardin des plantes de Coutances, pour le découvrir encore davantage ; pour la suite de mon escapade en Normandie, je vous amène à Courcy, pour vous y faire découvrir le jardin de nos amis.

Retour à Courcy

Je ne pouvais vous laisser sans faire honneur au superbe jardin de la maison familiale de nos amis ; un jardin et sa maison, paisibles, qui ont vu grandir et s’épanouir plusieurs générations.

Aujourd’hui, jardin et maison, continuent d’être un havre de paix pour leurs hôtes et tous ceux qui, comme nous, sont accueillis chaleureusement le temps d’un week-end merveilleux.

Alors, entrez et visitez un petit coin de paradis 🙂

Entrée de la maison de Courcy

 

Sauge, fuchsia, lavande, gaura et … une superbe fleur blanche dont j’ignore la variété :-/

Et la campagne du Cotentin ne serait pas authentique sans ses petits ânes à la robe gris tourterelle, marquée d’une raie cruciale dite « croix de Saint-André ». Très docile, il est aujourd’hui utilisé pour l’attelage et la randonnée, mais il est également un excellent animal de compagnie, à condition d’en avoir la place !

Mon petit tour en Normandie s’achève, mais bientôt je vous emmène en forêt pour partir découvrir le petit fruit des bois préféré de l’automne : la châtaigne 🙂

Sur le même thème…

8 Commentaires

  • Répondre
    Maminou
    6 octobre 2016 at 19:30

    un grand merci à toi pour cet article qui m’a encore une fois appris plein de choses. Quel puits de connaissances aussi sur le nom des fleurs.
    Beaucoup d’émotion aussi sur le passage de notre maison d’hôtes.
    Prochaine étape à vous faire découvrir, la préparation du cidre Normand!

    • Répondre
      Nathalie
      6 octobre 2016 at 19:36

      Nous avons passé des moments merveilleux, merci à vous !!!! Nous avons plein de souvenirs … Vivement la préparation du cidre, pour mettre une nouvelle fois la Normandie à l’honneur ainsi que le savoir faire de Jean-Luc, ce sera lui la star !!!

      • Répondre
        Maminou
        6 octobre 2016 at 19:51

        oui les souvenirs sont innombrables dans cette maison et surtout ils vont continuer avec l’arrivée des petits enfants…Cela représente beaucoup de travail mais notre plus grande satisfaction c’est de la partager avec ceux que l’on aime et apprécie!

        • Répondre
          Nathalie
          6 octobre 2016 at 20:18

          Et on l’a appréciée !!!! mille mercis 🙂

  • Répondre
    Brigitte
    11 février 2017 at 16:51

    Merci pour ce magnifique voyage à travers ce splendide jardin.Bisous

    • Répondre
      Nathalie
      11 février 2017 at 18:38

      Ce jardin est vraiment magnifique, une vraie découverte, réalisés par des jardiniers passionnés !!!! Des bisous 🙂

  • Répondre
    Laure (Mes petits jardins bonheurs)
    6 mars 2017 at 18:11

    Quel bel article!! Il ne donne qu’une envie, aller visiter ce magnifique jardin.
    J’ai noté aussi, au passage, des noms de plantes que je ne connaissais absolument pas. C’est super, avec vous, on se promène, on rêve et on apprend!! Merci!
    A très bientôt.

    • Répondre
      Nathalie
      6 mars 2017 at 19:28

      Merci beaucoup pour ce gentil message !!! je suis ravie d’avoir pu transmettre un peu de mes émotions, ce jardin est si beau !!! des fleurs partout, des couleurs, beaucoup de douceur et de sérénité, on sent qu’il est entretenu avec beaucoup de passion. Je retourne à Coutances en juin, j’espère pouvoir m’y rendre une nouvelle fois pour découvrir son nouveau thème:-) belle soirée Laure et à très vite 🙂

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi : 

    Plus dans Sorties
    Une balade dans nos régions : La Normandie

    Un week-end pas comme les autres en Normandie, Une visite du Mont Saint-Michel et de sa baie Invitée en week-end...

    Fermer