Sorties

Une balade dans nos régions : La Normandie

Un week-end pas comme les autres en Normandie,

Une visite du Mont Saint-Michel et de sa baie

Invitée en week-end chez mes amis en Normandie, dans la petite commune de Courcy toute proche de Coutances, c’est au Mont Saint-Michel que j’ai profité avec toute ma petite famille des journées du patrimoine.

Arrivée au Mont Saint-Michel

Arrivée au Mont Saint-Michel

 Le Mont Saint-Michel est un joyau de notre patrimoine, autant d’un point de vue historique, qu’architectural ; il est le fruit d’un long et laborieux travail entamé il y a plusieurs siècles pour faire surgir cette Merveille au sommet d’un simple rocher de granit haut de quatre-vingts mètres seulement.

Jamais je ne pourrais me lasser de la vue de cette apparition presque irréelle, fière et majestueuse, trônant entre terre et mer.

Victor Hugo disait de ce reliquaire géant « Le Mont Saint-Michel, œuvre de la nature et de l’homme »

Et Hugo avait raison, le Mont est le résultat de prouesses architecturales, œuvre de l’homme qui a dû apprendre à dompter les éléments pour obéir à l’archange Saint-Michel.

Vaches dans la baie du Mont Saint-Michel

Mais je ne vous conterai point l’histoire du Mont, je vais vous montrer comment cet orgueilleux monument continue de fasciner des millions de touristes par sa beauté plantée dans sa baie aux trois rivières.

Le Mont Saint-Michel

Depuis la route, on ne peut s’empêcher de l’immortaliser, un changement de lumière suffit à vous obliger à vous arrêter …

Sur place la magie opère et qui n’a pas le souffle coupé devant ce miracle façonné par l’homme, l’histoire et la nature.

La pierre semble devenir dentelle et la cité inspire l’humilité, attirant vers les cieux le clocher de l’église abbatiale surmonté de son archange doré, terrassant le malin.

L’on pénètre dans ce sanctuaire par une petite porte bien gardée par ses canons, puis nous sommes accueillis par l’attraction du Mont : son restaurant aux œufs frais …

Enseigne de la mère Poulard

Vous me direz que c’est commercial, et pourtant, qui n’a pas été attiré par la musique provenant des cuisines, qui n’a pas été fasciné par le savoir faire des cuisiniers … Et bien moi j’ai pris le temps d’observer, d’admirer les maîtres queux montois, car oui nous ne sommes plus sur terre, mais déjà embarqué sur un vaisseau de pierre, cerné par une mer dont il faut guetter le retour …

Alors, Mère Poulard, fait nous chanter tes omelettes et ravit nos papilles !

Enseigne de la mère Poulard

Après ce petit détour culinaire, l’on est immédiatement conquis par les lieux ; avant l’abbaye c’est le village, aux ruelles étroites, qui cueille le visiteur et l’incite à découvrir la cité médiévale, d’abord par ses remparts …

Prendre de la hauteur et admirer ce que la nature nous offre de plus beau … Le silence parmi l’agitation des badauds pressés de ne rien manquer de ce spectacle éphémère, mouvant et pourtant inchangé depuis des siècles, rythmé au fil des marées, dont l’amplitude est l’une des plus fortes au monde.

Du haut de la muraille, Tomblaine, petite sœur du Mont, nous interpelle et nous donne une idée de l’impressionnant ouvrage réalisé pour faire naître de la roche la cité escargot et son édifice religieux aux allures de château de princesse, perché à cent soixante-dix mètres de hauteur. Aujourd’hui, l’île tombe est devenue le point de départ de longues marches pour les plus aventureux, déterminés à défier vents et marée pour atteindre, par la mer, la cité majestueuse.

Depuis la terrasse de l’ouest, il faut observer la rivière du Couesnon qui sert de frontière entre la Normandie et la Bretagne. S’offre alors à nous un paysage aux couleurs tendres où la mer, le sable et le ciel se confondent …

Regard sur la baie du Mont Saint-Michel

Le Couesnon a fait folie, c’est pourquoi le Mont est en Normandie !

Après une visite de l’abbaye, son cloître et ses salles magnifiques, l’on a hâte de retrouver les paysages baignés de lumière, et de se laisser surprendre par les goélands espiègles qui n’hésitent pas s’approcher à en quête de gourmandises …

Salle des chevaliers

Il faut ensuite prendre le temps de redescendre, s’imprégner de l’histoire des lieux, une histoire mouvementée entre guerres et sièges, incendies et effondrements, pèlerinages et tourisme qui ont rythmés depuis des siècles la vie de cette abbaye devenue citadelle. La vie religieuse, souvent malmenée, y renaît aujourd’hui, depuis que des moines et moniales se sont à nouveau installés au sein de la Merveille.

Un dernier regard sur les remparts, voir arriver les courageux marcheurs qui viennent de défier les éléments et il faut poursuivre notre découverte du patrimoine normand, notamment celui des douceurs sucrées élaborées au cœur de la ferme 🙂

Chevaux du Mont Saint-Michel

Encore une vue du Mont, juste après la biscuiterie St-Michel, où nous avons fait une halte gourmande et acheter de bons gâteaux 🙂

Départ du Mont Saint-Michel

 La Normandie sucrée/salée

Je suis une Jardineuse et j’aime vanter avant tout ce que la nature peut nous donner de meilleur ! Nos amis ont donc voulu nous faire découvrir la ferme Bio où sont produits, avec du bon lait de nos campagnes, d’excellents caramels « CARA-MEUH » de la baie du Mont Saint-Michel !!!

Entrée chez cara-meuh

Les vaches étaient aux champs lorsque nous sommes venus, alors je vous présente la relève prometteuse et son petit air curieux 😉

Veau à la ferme cara-meuh

A la ferme, Sylvie Poulain et André Lefranc vous proposent, dans un décor chaleureux et authentique, une grande variété de produits, tous aussi bons les uns que les autres !

Boutique cara-meuh

Vous pouvez y découvrir toute l’activité de la production, de la traite à la fabrication des caramels, à base du bon lait bio de leurs vaches normandes.

Caramel cara-meuh

Depuis trois ans, en septembre, vous pouvez même passer la journée sur place, car la ferme organise des portes ouvertes consacrées à la découverte des lieux ; vous pourrez alors assister à différentes activités : visite guidée, notamment de l’exposition « Lait, Beurres et Fromages de la Manche », découverte de l’apiculture, observation de la traite et dégustation de lait … et de caramels !

En quittant l’exploitation, qui se situe à Vains Saint-Léonard, il faut prendre le temps d’admirer une nouvelle fois le Mont et Tombelaine, depuis le magnifique point de vue de la « Pointe du Grouin du Sud ».

L'obscurité tombe sur le Mont Saint-Michel

A très bientôt pour une petite escapade dans le jardin des plantes de Coutances !!!

Sur le même thème…

12 Commentaires

  • Répondre
    Julinutile
    1 octobre 2016 at 10:12

    C’est beau chez nous =)

    • Répondre
      Nathalie
      1 octobre 2016 at 11:51

      Tout à fait d’accord 🙂 mon papa y est né et y a agrandi, j’y ai passé une partie de mon enfance, que de doux souvenirs !!! Belle journée Juliette 🙂

  • Répondre
    Maminou
    6 octobre 2016 at 23:41

    Encore bluffée par ton talent de conteuse !!! quel plaisir aussi d’avoir pu te faire découvrir ces lieux insolites qui font la richesse d’une escapade . tout y est et si avec cela les gens n’ont pas envie d’y aller je n’y comprend plus rien moi!!

    • Répondre
      Nathalie
      7 octobre 2016 at 06:30

      Merci beaucoup !!! j’espère avoir transmis encore de nouvelles émotions sur ce lieu magnifique qu’est le Mont, si connu et pourtant que l’on redécouvre à chaque visite …

  • Répondre
    EMILIE
    7 octobre 2016 at 11:10

    Le mont Saint Michel… un endroit magique! Les photos sont magnifiques!

    • Répondre
      Nathalie
      7 octobre 2016 at 15:37

      Bonjour Émilie, moi aussi je viens de découvrir vos aventures au jardin et ailleurs et j’adore 🙂 c’est vrai que le Mont est un endroit magique, il est pour moi une découverte à chaque visite ; merci beaucoup pour les photos, j’essaie qu’elles transmettent mes émotions, à très bientôt alors 🙂 belle fin de journée !!

  • Répondre
    Sandrine MC
    24 octobre 2016 at 23:26

    Petit détail, le Couesnon ne marque pas la frontière avec la Bretagne, qui se situe en réalité plusieurs kilomètres à l’Ouest de l’embouchure de la rivière – Quoi qu’en disent les Bretons, les faits sont plus têtus qu’eux 😉

  • Répondre
    Elinka
    3 novembre 2016 at 02:30

    Je te retourne le commentaire, les photos sont très réussies !
    Nous ne sommes pas rentrés dans le restau de la mère Poulard, on a juste jeté un oeil de l’extérieur… tu me donnes envie d’aller y déguster une omelette sur le champ 😛

    • Répondre
      Nathalie
      3 novembre 2016 at 20:15

      Merci c’est très gentil !!!! C’était tellement beau !!! Et je pense que la prochaine fois je mange aussi chez la mère Poulard, les cuisiniers m’ont fait vraiment envie … Je pense qu’il faut réserver bien à l’avance … belle soirée 🙂

  • Répondre
    Rosso
    13 février 2017 at 13:50

    J adore cette région. J en suis tombée amoureuse. Vivement les vacances prochaines pour se refaire une santé en Normandie. 😀

    • Répondre
      Nathalie
      13 février 2017 at 17:56

      C’est la région de mon enfance, vacances à la ferme régulièrement, je n’ai que de bons souvenirs de la Normandie 🙂 Merci pour ce gentil commentaire 😉 biz

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi :