Jardin

Les pensées des jardins : plantation et entretien

Voilà l’automne, il est temps de planter vos pensées.

Hello ami(e)s du jardin, après mes cosmos je vous présente mes nouvelles fleurs préférées du moment, les pensées : robustes, faciles à cultiver, peu exigeantes, hautes en couleur et si jolies, elles sont, pour moi, les incontournables petites fleurs de l’automne et de l’hiver !

Viola sous le soleil d'octobre

Viola sous le soleil d’octobre

Mais au fait, et avant de vous emmener dans mon jardin, comment se nomment exactement ces petites fleurs : pensées, viola, viola cornuta  … et pourquoi ne sont-elles pas des violettes ?? Bon, je vais essayer d’éclaircir le sujet 😉

Violettes, viola ou pensées ?

Pour les botanistes, violettes et pensées ne forment qu’un seul genre, Viola (nom latin pour pensée) et appartiennent à la famille des violacées. La différence se fait principalement au niveau de la disposition des pétales.

Les violettes, petites vivaces de couleur bleue violacée et qui fleurissent au printemps, comptent deux pétales vers le haut et trois vers le bas :

Comme les pensées cornues, les violettes résistent bien au froid et ne demandent aucun entretien au jardin. Les miennes colonisent leur espace sans que je m’en occupe et tous les ans les filles en font de tendres et charmants petits bouquets odorants !

Violettes au printemps

Les pensées des jardins comptent quatre pétales dirigés vers le haut et un vers le bas :

Pensées du parc Disneyland Paris

Enfin, la viola cornuta ou pensée cornue présente deux pétales vers le haut et trois vers le bas, comme les violettes :

Viola cornuta

Ce sont ces dernières que l’on retrouve dans les jardineries dès le début de l’automne, car ce sont elles qui vont résister aux hivers rigoureux ; On en trouve avec de grosses ou de petites fleurs, proches des pensées sauvages.

Il existe encore d’autres différences entre les pensées cornues sauvages ou cultivées et on pourrait encore parler stipules ou sépales … mais quand on est à la jardinerie, on craque surtout devant la grande palette de couleurs de ces petites fleurs au cœur givré 😉

Planter les pensées

Les pensées sont de petites plantes bisannuelles qui fleurissent en automne et en hiver et qui s’épanouissent très bien au jardin, en jardinières ou en pots. Vous pouvez les planter également au début du printemps (en godets ou en semis), moi je préfère les acheter à l’automne pour leur capacité très florifère et leur facilité d’entretien, elles égaient ainsi le jardin tout l’hiver. Les pensées plantées au printemps devront être protégées en hiver, un paillage isolera leurs racines du froid.

Leurs petites sœurs d’automne, loin d’être fragiles malgré leur aspect délicat, résistent au froid, notamment les pensées cornues (viola cornuta), pourvu qu’elles soient bien exposées, au soleil et à mi-ombre.

En pleine terre, vous pouvez commencer à les planter fin août, mais on ne commence à les voir vraiment coloniser les jardineries qu’au début du mois d’octobre ; ensuite, il ne faudra pas les planter trop tard afin qu’elles puissent se développer un peu avant les premières gelées …

Pensées en pot

Offrez leur un sol frais, mais bien drainé ; les pensées n’apprécient pas l’excès d’eau, leur arrosage devra donc être modéré, seulement si le temps est doux et surtout dans les semaines suivant la floraison … à part cela, laissez faire la nature ! Protégez les uniquement si l’hiver est très rigoureux, chassez la neige notamment, si elle venait à les recouvrir.

Si vous voulez favoriser une floraison en continue, coupez régulièrement les fleurs fanées.

Viola

Enfin, pensez à observer vos fleurs, car leurs plus grands prédateurs sont les limaces et les escargots qui adorent grignoter les fleurs !!! Elles sont également sensibles aux maladies cryptogamiques, évitez donc les arrosages excessifs, comme je vous l’explique plus haut.

Le saviez-vous ?

Les pensées cultivées sont le fruit de croisements entre les pensées sauvages, celles des Vosges et d’autres espèces. Depuis le début de cette culture, au XVIIIe siècle, les modes se sont succédées, et alors que la pensée des jardins aux grosses fleurs a longtemps été une incontournable, aujourd’hui ce sont les pensées à petites fleurs qui ont le vent en poupe ; plus naturelles, elles donnent un aspect fragile et romantique au jardin, voire un petit air sauvage !

Enfin, il existe plus de 500 espèces, à petites ou grandes fleurs, aux couleurs toutes les plus jolies les unes que les autres !! Reste plus qu’à faire votre choix …

Et maintenant, hop hop hop … rendez-vous dans mon jardin pour que je vous les présente 🙂

« J’ai descendu dans mon jardin, pour y cueillir … des pensées »

Viola mauve

Toutes mes pensées sont en pot, divers et variés, j’aime pouvoir les disposer comme j’en ai envie, elles apportent des touches de couleurs où je le souhaite, en cette saisons au temps maussade qui donne un air tristounet au jardin. Cette année, j’ai choisi des tonalités de rose, de mauve et de pourpre majoritairement … le orangé étant la couleur que j’apprécie pour poursuivre au jardin ma décoration à Halloween.

Pensées pourpres

J’ai également changé le pot de mes pensées achetées pour Halloween ; je les ai installées dans un petit pot en zinc, aussi j’ai réalisé un trou dans le fond et j’ai couvert ce dernier de billes d’argile, ceci afin d’éviter une stagnation de l’eau d’arrosage (ou de pluie), comme je l’avais fait pour mes joubarbes … Et aujourd’hui, elles contrastent dans le lierre qui envahit le jardin.

Pour les plus « délicates », j’ai réservé de jolis bougeoirs que j’ai pour l’occasion détournés … il faudra cependant que je sois attentive à l’excès d’eau en cas de fortes pluies …

Viola dans un bougeoir

 

Maintenant il me reste à en prendre bien soin afin qu’elles fleurissent tout l’hiver et peut être même jusqu’à l’été prochain !!!

Pensée blanche

N’hésitez pas à partager avec moi votre expérience avec les pensées, ces petites fleurs symbolisant l’amour et l’admiration d’une personne envers une autre … nous sommes tous et toutes admiratifs devant l’amour que chacun apporte à son jardin !

A très bientôt pour que je vous montre comment la nature peut s’inviter dans notre intérieur à Noël 😉

Sur le même thème…

2 Commentaires

  • Répondre
    Béatrice
    22 novembre 2016 at 21:43

    J’adore ces petites violas, elles se resèment dans les graviers et fleurissent au grès du vent.
    J’ai opté pour des coloris orangés pour cet automne….. Je vais me laisser tenter par les couleurs plus toniques qui reviennent en force dans les jardins?? Ce sont les blanches que je préfère…
    Très jolis dans les bougeoirs!

    • Répondre
      Nathalie
      22 novembre 2016 at 21:51

      Bonsoir Béatrice, c’est toujours avec plaisir que je lis tes commentaires !!! je suis comme toi, j’adore les blanches, et je pense que l’année prochaine, je ne me laisserais tenter que par les petites fleurs, toutes délicates 🙂 il faudrait que je fasse comme toi, les mettre directement en pleine terre pour les laisser vivre leur vie et avoir le plaisir de les voir se multiplier au gré de leurs envies !!! merci pour les bougeoirs 😉 belle soirée !!!

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi :