Santé et bien-être

L’Aloe vera : Une plante miraculeuse ?

L’Aloe vera, une plante aux multiples bienfaits et vertus …

Il vous suffit de prendre le moindre magazine féminin ou de santé, pour être sûr de tomber sur un article parlant des bienfaits de l’aloés, ou Aloe Vera … et je ne vous parle pas des produits (cosmétiques, boissons …) qui se bousculent dans les grandes surfaces, bio ou pas, et sur le net !!!

Du coup, j’ai voulu approfondir un peu le sujet, info ou intox, qu’en est-il des vertus de cette plante dite « miraculeuse » !!

Plantation d'Aloe vera à Lanzarote

Plantation d’Aloe vera à Lanzarote

L’Aloe Vera : Histoire, bienfaits et vertus

Tout d’abord, il faut que je vous explique pourquoi je me suis intéressée de plus près à l’Aloe vera.

Cela faisait un moment que j’entendais parler de cette plante à la radio ou dans la presse, et l’année dernière j’avais gouté une « boisson à l’Aloe vera », puisqu’elle semblait être une plante aux multiples bienfaits … Bon … la boisson était purement commerciale et fortement chargée en sucre, aucun intérêt … Je me suis donc détournée du sujet.

Jusqu’à une visite mi mai en jardinerie (bah oui, c’est ma seconde maison 😉 ), et, à l’occasion de la fête des mères, il y avait un stand « Forever Living », spécialiste en produits à l’Aloe Vera … Ma curiosité fut la plus forte et j’ai demandé des informations sur la plante aux représentantes de la marque …

Mais il faut toujours que je me fasse ma propre opinion des choses, alors c’est ainsi qu’est née mon envie de connaître de façon plus approfondie l’Aloe, en plus j’ai rencontré une très belle personne, Cathy … Je vous en reparlerai 🙂

Forcément, je ne pouvais pas partir de la jardinerie sans une plante, alors j’ai pris un Aloe 😉 et une petite crème (fallait bien que je commence à tester) …

Maintenant, j’ai plein de choses à vous raconter … Je vais essayer d’aller à l’essentiel pour être la plus claire possible, mais il y a tellement de choses à dire !!!

C’est parti, mais du haut de mes modestes connaissances, ce qui suit est le fruit de mon expérience, de mes lectures personnelles et de mes conclusions, je ne pourrais me substituer à des professionnels …

L’Aloe vera, un remède naturel légendaire …une pharmacie à elle toute seule

L'Aloe vera dans l'histoire

L’Aloe vera est connu depuis des millénaires pour ses nombreuses vertus ; des représentations de la plante apparaissaient déjà sur les murs d’un temple égyptien, 4 000 ans avant notre ère. A des époques différentes et à des endroits très éloignés les uns des autres, l’Homme utilisait l’Aloe pour soigner de nombreux maux.

Cette plante, qui n’a pu être commercialisée officiellement que dans les années 1960, est, en fait présente dans les écrits des médecins depuis l’Antiquité : le médecin grec, Dioscoridès (41-68 après J.-C.) vantait dans son « Grand Herbier » les vertus hydratantes et antiseptiques de la plante, mais aussi ses capacités à stopper les saignements (j’ai testé !!!! et ça fonctionne !!!!) ou à calmer les démangeaisons … Pline l’Ancien (23-79 après J.C.) confirma, dans son « Histoire des plantes », les découvertes de Dioscoridès.

Toutes les grandes civilisations ont utilisé l’Aloe vera comme plante médicinale : Sumériens, Chinois, Égyptiens, Arabes, Indiens ont laissé des preuves archéologiques de leur emploi de la plante !

Au Moyen Âge et à la Renaissance, la plante se répandit dans le sud de l’Europe : Espagne, Portugal, Italie virent leurs terres accueillir l’Aloe vera. Christophe Colomb constata son utilisation à Cuba et dans les autres Îles des Caraïbes, il surnomma la plante « le docteur en pot », elle était alors utilisée pour soulager les ampoules, les piqures d’insectes et les blessures.

Bref, vous l’avez compris, l’Aloe c’est une histoire naturelle qui a déjà plusieurs siècles !!! Utilisé de façon commune dans tous les pays où il pousse naturellement, mais qui souffre aujourd’hui d’un phénomène de mode dans les pays où on le trouve surtout « en pot », et où les populations sont soucieuses de leur bien-être grâce à des remèdes issus de la nature, et dont je fais partie … Alors je vais essayer de vous débroussailler un peu le sujet 😉

Aloès ou Aloe ?

L’Aloe vera est originaire de la péninsule arabique et de l’Afrique orientale, et aujourd’hui cette plante est cultivée aux Canaries, au Mexique, aux États-Unis, aux Caraïbes, aux Philippines ou en Afrique du Nord.

Plantation d'Aloe vera à Lanzarote

Il existe entre 250 et 300 variétés d’Aloès, mais 4 ou 5 seulement présentent des propriétés médicinales … celle qui offre le meilleur potentiel étant l’Aloe barbadensis Miller, connu sous le nom d’Aloe vera ! C’est le même aloès utilisé en cosmétique.

Plantation d'Aloe vera à Lanzarote

Si les fleurs ne sont pas jaunes, c’est que vous avez affaire à un autre aloès que l’Aloe vera !

Aloe vera de Lanzarote

Les autres Aloès aux vertus bienfaisantes étant : Les Aloe sinensis, arborescens, ferox et succotrina ; comme l’Aloe vera, ces plantes ne proviennent pas des mêmes régions et craignent de la même manière le froid, l’humidité et le nord de façon générale … Cela reste des plantes tropicales !

Sinon, les Aloés sont des plantes ornementales qui iront très bien dans un petit terrarium 😉

tacitus haworthia echeveria

Composition d’une feuille d’Aloe vera

L’Aloe vera est une plante grasse vivace qui a l’aspect d’un cactus,  elle appartient à la famille des liliacées (tout comme l’oignon, l’ail, l’asperge ou la tulipe) ; il est formé de longues feuilles vertes en forme de sabres avec une extrémité pointue, et de chaque côté, des piquants d’apparence redoutable …

Les longues feuilles de l'Aloe vera

La plante doit avoir autour de 4 ans avant d’être mure si elle est cultivée à des fins commerciales. Le gel contenu à l’intérieur de ses feuilles aura ainsi atteint son potentiel le plus élevé du point de vue des compositions nutritionnelles. Ce sont les feuilles en partant du pied qui sont récoltées, obligatoirement à la main pour ne pas meurtrir la feuille mais aussi éviter d’exposer le gel à l’air et à la lumière, ce qui l’oxyderait et il perdrait ses propriétés nutritionnelles et médicamenteuses.

Aloe vera après récolte

Aloe vera après récolte

Dans la feuille, c’est la pulpe qui est récupérée, toujours à la main et toujours pour préserver ses propriétés.

pulpe d'Aloe vera

Si vous décidez de procéder vous même à l’extraction de la pulpe de votre Aloe, faites très attention à ne pas récupérer au passage l’aloïne, partie qui se trouve entre l’écorce et la pulpe !!!

Aloïne et pulpe de l'Aloe vera

Pourquoi ? L’aloïne peut pénétrer dans le gel et provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes, des troubles digestifs chez d’autres. Le gel contenu dans la feuille est la seule partie à utiliser, alors que l’aloïne, qui est fortement laxative, se trouve dans la sève jaune-orangée juste au dessous de l’écorce.

Gel d'Aloe vera

Enfin, si vous utilisez un Aloe qui a poussé en pot dans votre intérieur (je rappelle qu’il faut qu’il ai environ 4 ans pour qu’il ait atteint sa maturité nutritionnelle), sachez que les aloès sont connus pour faire partie des plantes dites « dépolluantes » ; ces plantes ont la capacité de purifier l’air : elles éliminent des produits chimiques présents dans l’air, et notamment le formaldéhyde (composé organique volatil toxique), le toluène (irritant), le benzène et le trichloroéthylène (cancérigènes) qui sont générés par la détérioration des isolants, par l’utilisation de solvants, de produits d’entretien ammoniaqués, de colles présentes dans les meubles, de peintures (…) et par la fumée de cigarette. Elles ont également la capacité d’intercepter les ondes électromagnétiques émanant des ordinateurs, des fours à micro-ondes, des téléviseurs et des téléphones.

Représentation d'un chlorophytome

 

Aussi, vous l’aurez compris, c’est pas top d’utiliser son propre Aloe 🙁 … A moins qu’il ait poussé au jardin !

Composition du gel d’Aloe vera

Gel d'Aloe vera

Je vais vous faire un bref résumé de tous les principes actifs contenus dans cette « plante médecin » !!

La pulpe d’Aloe vera contient : des vitamines (A, B1, B2 + B6, B3, B12, C, E), des minéraux (du fer, du calcium, du potassium, du cuivre, du zinc …), des mono et polysaccharides (l’acemannan notamment, qui aurait un rôle dans la lutte des maladies immunodéficiences), des acides aminés essentiels (sept des huit acides aminés classés essentiels sont présents dans l’Aloe vera), des enzymes, des saponines (aux propriétés dépuratives et antiseptiques), des antioxydants (je vous avez promis de vous dire comment rester jeune 😉 )

Alors … si ça c’est pas une super plante magique 😆 !!!

Bon, reste encore à bien choisir ses produits et savoir ce qu’on attend comme résultats, moi j’ai fait mes petits tests divers et variés et je vous parle de mon expérience, totalement objective, sans filtre et sans subvention !!!

L’Aloe vera : Comment bien choisir ses produits ?

  • Les logos et label

Dans un premier temps, pour moi, il faut regarder toutes les garanties de qualité, les petits logos derrière le produit notamment :

Logos qualité production d'Aloe Vera à Lanzarote

Logo assurant la production aux Canaries

A Lanzarote, on peut trouver beaucoup de marques vendant des produits à l’Aloe vera, mais finalement peu assurent une production canarienne … Donc méfiance sur l’origine des composants … Ensuite, assurez vous que les produits soient Bio, la petite feuille verte en étoiles assurant cette origine.

logo européen bio "eurofeuille"

logo européen bio « eurofeuille »

Le label IASC (International Aloe Science Concil : organisme indépendant créé en vue de définir et contrôler les normes et la qualité des produits dans le cadre de l’industrie de l’Aloe vera. Les produits « Forever Living » le possèdent, c’est le plus gros fabriquant au monde de produits à base d’Aloe vera depuis bientôt 40 ans. Ce label assure que l’Aloe est le composant principal du produit, que le gel n’a pas subit d’oxydation avant sa transformation ni de transformation, ce dernier doit avoir été stabilisé et extrait à froid (très important, car la chaleur détruit les nutriments essentiels du gel) ; le gel doit avoir été extrait à maturité des feuilles, il ne doit pas contenir d’aloïne, l’emballage doit être opaque (le gel s’oxyde à la lumière) et enfin, les produits ne doivent pas être testés sur les animaux !

Label IASC - International Aloe Science Council

Label IASC (International Aloe Science Council)

J’aurais pu aussi vous montrer des logos commerce équitable mais ils peuvent varier d’une marque à une autre, ils restent toutefois une garantie d’une production juste et respectueuse des producteurs.

  • La composition

L’idéal est de privilégier un produit garanti « pur jus ou gel d’Aloe vera » (au moins 90%). Évitez les boissons à l’Aloe (j’ai testé) qui contiennent surtout du sucre et de l’eau !! Quant aux tisanes, elles n’ont guère d’intérêt car elles ne contiennent que des résidus secs du mucilage.

Comme pour les produits à boire, les produits cosmétiques doivent également contenir au moins un pourcentage minimum de gel : 30%

  • Les vertus thérapeutiques

L’Aloe vera est surtout connu pour ses effets calmant en cas de coup de soleil, se frotter avec un peu de pulpe rafraîchit et apaise immédiatement la peau (là aussi j’ai testé) !

Mais l’Aloe vera présente bien d’autres vertus bienfaisantes !! Diverses études ont montré, qu’en effet, il avait une action anti-inflammatoire et stimulait les défenses naturelles de l’organisme ; une consommation régulière (30 ml par jour au moins) de jus d’Aloe Vera, entrainait une normalisation des constantes biologiques (glycémie, cholestérol), améliorait la cicatrisation, régulait le transit (véridict, mais comme je suis une princesse, je n’évoquerai pas le sujet !!), contribuait à la bonne santé du microbiote (flore intestinale) et hydratait l’organisme, assurant ainsi un effet anti-âge !!!! Enfin, l’Aloe vera aiderait à purifier le foie.

Maintenant, je quitte la théorie, place à la pratique !!

Plantation d'Aloe vera à Lanzarote

Les produits que j’ai testés !!

J’ai commencé à tester plein de produits, mais je pense qu’il faudra que je refasse un article pour vous parler de leurs résultats sur le long terme …

J’ai commencé par tester une crème pour les mains de la marque « Forever Living » et j’ai demandé à Cathy, adorable conseillère de la marque, de passer à la maison pour me renseigner davantage sur les vertus de l’Aloe vera ; et après sa visite et ses explications très documentées, j’ai décidé de commencer une cure de trois mois de jus d’Aloe, 30 ml tous les matins … Même « traitement » pour mon chéri 😉

Mon avis : c’est franchement pas bon, je ne mentirai pas … Le goût de l’Aloe est acide, amer … je n’ai pas vraiment de terme pour le décrire, mais il peut être mélangé à du jus de fruits frais pour en atténuer le goût. Depuis début juillet, j’en prends régulièrement, j’ai fini par « m’habituer » au goût, et maintenant je ne pourrais plus concevoir de commencer ma journée sans mon Aloe, c’est devenu un automatisme. Vous dire si cela a des effets … non, pas vraiment (à part sur le transit 😆, mais je vous l’ai dit, secret de princesse !) … Cependant, il s’agit d’une cure de 3 mois (que je pense prolonger), c’est de la phytothérapie, les effets se voient sur le long terme, d’où un prochain article sur le sujet ; j’attends des effets sur le sommeil (qui commencent à se faire sentir …), une immunité face aux petits maux de l’hiver, sur le teint et l’hydratation de la peau … A voir 🙂

Produits cosmétiques à l'Aloé vera

Bon, j’ai fait aussi une cure détox, j’ai acheté un dentifrice (dont on sent bien le goût de la propolis, j’aime beaucoup), un déo, et une gelée apaisante, notamment en vue des vacances qui s’annonçaient et avec elles les probables coups de soleil :-/ La seule chose qui me freine encore, c’est l’emploi de paraben (comme dans la gelée et la crème que j’utilise pour les mains, mais qui est censée être pour le visage, j’adore son parfum lié à la présence de la propolis) dans les produits cosmétiques, mais Cathy m’a précisé que la marque procédait à des changements de formule pour ces produits …

Plantation d'Aloe vera de Lanzarote aux Canaries

A présent je vous parle des produits que j’ai acheté à la plantation « Lanzaloe » à Lanzarote ; j’ai acheté une crème pour les mains, une crème solaire (pas encore utilisée) mais les deux avec paraben … 🙁 j’en avais besoin … Difficile de trouver des produits sans paraben quand ils sont transformés à l’étranger … J’ai acheté également une gelée à 98% d’Aloe vera pur, sans paraben, sans silicone … Bref, celle-ci est parfaite et j’ai hâte de la tester pour la comparer à celle de « Forever Living ». Cette gelée ne contient pas de conservateurs et doit être placée au frais après ouverture. La production respecte les méthodes permettant d’éviter une oxydation du gel et les produits peuvent être commandés sur le site de la plantation et expédiés sous 10 jours, regardez seulement leur composition.

Enfin, je voulais vous parler d’une dernière marque, « Pur’ Aloé », française cette fois ; J’ai fouiné sur internet pour trouver des produits français et ces produits ont des composants issus du commerce équitable et de l’agriculture biologique, ils sont transformés en Provence (Aloe vera du Mexique) et respectent les conditions de conservation et de transformation pour ne pas altérer les nutriments essentiels du gel (notamment le « filtage » manuel, la filtration à froid et une utilisation de pulpe fraîche et non de poudre).

J’ai acheté de la marque, une crème pour les mains et un dentifrice, que j’ai hâte d’essayer pour comparer 🙂 J’ai trouvé ces cosmétiques dans un magasin Bio à côté de chez moi, mais on peut également les commander sur le site de la marque.

Produits Pur' Aloé et Lanzaloe

Voilà, j’espère que vous en savez un peu plus sur l’Aloe vera maintenant. Les produits que j’ai sélectionnés sont ceux qui me semblaient les plus « honnêtes » … La marque « Pur’ Aloé » étant celle qui me semble la plus naturelle et la moins chère. Mais je garde une préférence pour le jus d’Aloe de « Forever Living » puisqu’il est conservé dans des bidons totalement opaques.

N’hésitez pas à me poser des questions 😉 !! à bientôt, il faut que je vous parle de Lanzarote !!!

Lanzarote

 

Sur le même thème…

12 Commentaires

  • Répondre
    Vic
    11 août 2017 at 11:53

    J’utilise depuis quelques mois la crème Pur Aloé sur mon visage tous les matins. Et je ne peux plus m’en passer ! J’ai le teint lumineux, les boutons ont disparus, ou s’il y en a, ils sont tous petits petits. C’est vraiment une super crème elle ne colle pas pénètre rapidement dans la peau et elle ne donne pas d’effet gras.
    Contrairement, au beurre de karité qui est très gras. C’est pourquoi je ne l’utilise que le soir pour nourrir ma peau en complément 🙂

    Finis les produits pharmaceutiques et les crèmes bourrées de produits chimiques ! ^^

    • Répondre
      Nathalie
      11 août 2017 at 14:38

      Tu m’as donné envie d’essayer la crème visage, j’ai la peau hyper sensible, si elle me convient je leur ferais de la publicité !!! En plus la composition est super !!! Cette crème fera partie de mes tests 🙂 Merciiiiii 🙂

  • Répondre
    Mademoizellezou
    12 août 2017 at 09:25

    Oui, tiens nous au courant. Comme je suis allergique à toutes sortes de produits, je n’ose plus tester !
    C’est en tous les cas, une jolie plante…. et si en plus elle est utile, c’est formidable 😄.
    Bisous Nathalie !

    • Répondre
      Nathalie
      18 août 2017 at 16:02

      Coucou Véro 🙂 Dès que j’ai fait mes expériences je fais un compte rendu 😉 Mais mes expériences resteront modestes car je suis comme toi et j’ai une peau très réactive et je n’ose plus changer de crème, la mienne ne me donnant pas de boutons (mais elle n’est pas très « naturelle » …) !!! en tout cas, dentifrice bien testé et pas que par moi, la pulpe ça progresse !! Bon vendredi, des bisous !!

  • Répondre
    Du rêve dans les étoiles
    15 août 2017 at 20:36

    Quel article passionnant et vraiment complet Nathalie!!! J’adore cette plante et je connaissais quelques vertus mais loin de tout ce qui se trouve dans ton article ;). J’avais pris un sacré coup de soleil en passant une journée aux Saintes(archipel de la Guadeloupe) et en rentrant, j’ai passé du gel d’aloé Véra et ça m’a soulagé de suite :). J’utilise peu de crèmes du commerce et passe uniquement de l’huile d’amande douce sur mon corps et un peu de nivéa sur le visage donc je ne sais pas si je craquerai pour une crème à l’aloé…^par contre ton jus matinal me donne carrément envie de tester 😀 :D!!!! Tu m’en diras des nouvelles après ta cure de 3 mois? Beau travail pour ton article!! (je n’ai plus d’ordi alors le blog est en pause…je te suis sur instagram en attendant ;)! ) A bientôt

    • Répondre
      Nathalie
      18 août 2017 at 16:11

      Merci beaucoup Jessica, je suis contente que cet article t’ai plu !!! moi même j’ai appris plein de choses en me penchant davantage sur la question des bienfaits de l’Aloe !!! Mes expériences en matière de crèmes resteront limitées, j’ai une peau trop réactive pour faire des tests trop variés … notamment sur le visage, mais je vais sans doute essayer celle de « Pur’aloé » quand même, je verrai bien 🙂 Quant au jus de l’Aloe, c’est sûr j’en reparlerai !!! Si tu testes aussi, tu verras le goût n’est vraiment pas terrible, mais je suis persuadée que c’est plein de bonnes choses, et avec le temps on s’habitue au goût !!! A bientôt, bizzzzzz 🙂

  • Répondre
    Vic
    16 août 2017 at 10:42

    Je t’en prie ! j’espère qu’elle te conviendra 🙂
    Je ne te cache pas que ma peau a réagis à la transition produit purement chimique au naturel. J’ai eu quelques boutons au début durant le temps d’adaptation et depuis plus rien ^^

    • Répondre
      Nathalie
      18 août 2017 at 16:16

      Je vais essayer, je verrai bien ; je suis habituée au petits boutons quand je change de crème, c’est pour cela qu’il y a longtemps que je reste fidèle à la même, mais j’aimerais bien qu’une crème « naturelle » puisse me convenir !! Je sais également que l’effet détox de l’Aloe se traduit très souvent pas une première réaction « négative » … alors je m’attends à avoir quelques boutons :-/ Je verrai bien … Je ferai mon pti bilan … Bonne fin de journée, bizzzzz.

  • Répondre
    caro
    18 août 2017 at 13:34

    Article très intéressant, merci pour toutes ces infos ! J’ai un plan chez moi, j’ai utilisé la pulpe d’une feuille que j’avais cassée malencontreusement, c’est bluffant comme c’est doux sur la peau. Mais mon plan ne s’ étoffant pas je n’ose plus l’utiliser, il faut que j’étudie mieux les conditions de culture !

    • Répondre
      Nathalie
      18 août 2017 at 16:25

      Merci beaucoup Caro 🙂 J’ai moi même appris plein de choses en faisant cet article, notamment le fait que l’Aloe soit une plante dépolluante … Du coup je n’utiliserai pas celui que j’ai à la maison :-/ et impossible d’en avoir au jardin, il fait trop froid l’hiver … Je vais essayer de trouver les produits à base d’Aloe, les plus concentrés possible, je verrai bien 🙂 Je suis convaincue de l’effet apaisant de la pulpe fraîche, cela avait soulagé mes coups de soleil en vacances quand je m’étais frottée avec sur la plantation !! Une vertu de plus, en plus de l’hydratation 🙂 A bientôt, bonne fin de journée !!

  • Répondre
    Clémentine
    19 août 2017 at 13:34

    Très bon article ! Merci pour toutes ces infos très utiles !
    L’Aloe Vera est un véritable couteau suisse des produits cosmétiques. J’en suis complètement fan et je l’utilise pour tout !
    Je privilégie toujours des compositions aussi clean que possible et c’est le Pur’Aloe qui gagne la palme pour moi.
    Il y a un Gel d’Aloe Vera Bioflore dont la composition a l’air top également. Je pense le tester prochainement.

    • Répondre
      Nathalie
      19 août 2017 at 15:21

      Merci beaucoup Clémentine 🙂 j’adore l’expression « couteau suisse » pour parler de l’aloe vera c’est exactement ça, efficace dans quasiment tous les domaines beauté et santé !!! Faut que je me trouve la marque Bioflore maintenant 😉 mais c’est vrai que « Pur’Aloe » semble déjà très bien … Je pense acheter en plus la crème visage et le gel, et promis je te donnerai mon ressenti !!! A bientôt, bon week-end 🙂

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi :