Santé et bien-être

Zéro Phyto, 100% BIO : un documentaire positif pour notre avenir

Cantines BIO, villes Zéro Phyto.

Voilà un programme positif !!! Invitée par NaturéO (Le supermarché BIO) à l’avant-première du nouveau film de Guillaume Bodin « Zéro Phyto, 100% BIO« , je vais vous faire part de mes sentiments sur ce beau documentaire.

Invitation NaturéO au film de Guillaume Bodin, "Zéro Phyto, 100% BIO"

Invitation NaturéO à l’avant-première du nouveau film de Guillaume Bodin, « Zéro Phyto, 100% BIO »

Je suis sûre que vous vous sentez un peu concerné par le sujet, alors suivez-moi 😉

Pour un partage de points de vue

Présentation du film "Zéro Phyto, 100% BIO" en présence de Guillaume Bodin et Xavier Travers de NaturéO

Présentation du film en présence de G. Bodin et X. Travers directeur général de NaturéO

Guillaume Bodin, qui est-ce ? ancien ouvrier agricole, travaillant dans la viticulture, il réalise des reportages puis des documentaires pour le cinéma, « Zéro PHYTO, 100% BIO » est son 3e film sur l’environnement. Guillaume Bodin est donc un réalisateur de terrain, engagé et qui sait ce dont il parle !!! Le projet du film a débuté en 2015, Il fallait suivre et présenter ces communes vertueuses qui ont pris les devants, qui se sont engagées à passer à la Bio pour la restauration collective et à arrêter l’usage des pesticides dans les lieux publics.

Profondément positif et objectif pour notre avenir, son film n’est pas un constat dramatique sur l’agriculture d’aujourd’hui, ni sur les méthodes d’entretien des espaces verts ; il est juste une vision positive des pratiques de celles et ceux qui ont décidé que cela était possible de consommer différemment, de jardiner et de cultiver sans produit phytosanitaire … Car c’est bien de cela dont il s’agit dans ce film, montrer qu’il existe des alternatives à nos habitudes, qui ne demandent que de la bonne volonté pour amorcer un changement !!

Le film est une invitation à la réflexion, il amène à se poser des questions, il montre des alternatives … Il ne diabolise, ni n’incrimine personne !!

Un peu du film

Affiche du film documentaire de Guillaume Bodin : Zéro Phyto, 100% BIO

Je ne vous raconterai pas le film, qui sort au cinéma en novembre … Par contre je vais vous dire pourquoi il m’a passionnée !

Il évoque deux thèmes principaux : l’arrêt de l’utilisation des produits phytosanitaires dans les espaces publics (une obligation pour les communes depuis la Loi Labbé mise en vigueur le 1er janvier 2017, en 2019 pour les particuliers) et la Bio dans les cantines scolaires.

Zéro Phyto

Le film nous présente ces communes (Versailles, Miramas, ou Grande-Synthe) qui n’ont pas attendu la loi pour passer au zéro pesticide, et à budget constant, ces villes et villages montrent qu’elles peuvent gérer l’entretien de leurs espaces verts tout en respectant l’environnement. Reste encore a étendre cette pratique aux espaces privés des villes ; en effet, si la ville de Versailles gère ses herbes folles de façon écologique, le parc du château lui, doit encore progresser dans ce domaine …

Personnellement, je n’ai pas attendu la loi pour chasser les produits nocifs de mon jardin : cendres contre les escargots, marc de café contre les fourmis, désherbeur ou eau bouillante sur les mauvaises herbes …. 😉

100% Bio

J’aborde maintenant la partie du film qui m’a le plus touchée : la Bio dans les cantines scolaires !! Alors que le projet de loi imposant 20% de produits issus de l’agriculture biologique dans la restauration collective n’a pas été adopté au Sénat, des communes comme Langouët, Barjac ou Mouans-Sartoux ont décidé de changer leurs habitudes de restauration pour le bien de leurs enfants !

Le documentaire nous montre, et montre surtout aux élus qui feront la démarche d’aller voir le film, que passer à la Bio c’est possible (d’ailleurs Mr François de Mazières, maire de Versailles, a décidé d’introduire 20% d’aliments issus de l’agriculture biologique dans les cantines scolaires de la ville, après avoir vu le film !).

Les élus interviewés pour le film, ne donnent pas de solution clé en main pour passer à la Bio dans les cantines, mais ils expliquent qu’il est possible de collaborer avec des associations régionales et des agriculteurs locaux qui cultivent autrement, sans frais pour la commune, juste avec une gestion différente des repas … A plus grande échelle, à Paris, les maires des 2e et 5e arrondissements, ont également réussi à imposer leur vision des repas !

Ce qui m’a frappé en regardant le film, c’est le plaisir que les enfants avaient à manger ; des visages épanouis, gourmands, des enfants qui réclament une seconde portion !!! C’est ça le plus important !!! Voir nos enfants demander un fruit avec gourmandise !!! Manger Bio c’est redécouvrir le véritable goût des aliments, réapprendre à profiter des fruits et légumes de saison. C’est une démarche que j’adopte de plus en plus, ne pas acheter de fraises en décembre ou de tomates en février : prix exorbitants et produits sans saveur ! Ce film ne critique personne, il nous amène cependant à réfléchir à la nourriture qui est consommée par nos enfants lorsqu’ils sont à l’école … C’est un film pour discuter, partager, susciter des changements !

Zéro Phyto, 100% Bio

Et le changement (Agriculture française : 8e rang mondial de la production agricole, 4e exportateur, 1er rang pour l’utilisation de pesticides en Europe, 4e dans le monde !) c’est par nous qu’il passera, nous « consom’acteurs » qui savons que bien nourrir nos enfants c’est une preuve d’amour ! Si nous changeons nos habitudes, les pratiques de culture changeront également ! Je ne suis pas la plus engagée en la matière mais certainement de plus en plus concernée, en commençant par de petits gestes du quotidien qui changent …

Allez voir le film à sa sortie en novembre, et vous verrez qu’après on se pose de vraies questions positives ! La Bio ne cherche pas à donner des preuves de résultats, juste à améliorer notre consommation ; respecter l’environnement c’est se respecter soi-même !

Saint-Exupéry l’écrivait déjà : « On n’hérite pas de la terre de nos ancêtres, on l’emprunte à nos enfants »

Remerciements

Merci infiniment à NaturéO pour cette invitation, ce fut une très agréable expérience. J’ai été très bien accueillie, par une équipe et une direction très sympathiques, souriante et soucieuse de bien nous recevoir ; toutes les personnes présentes pour la projection ont été choyées : petit buffet d’accueil et petit cadeau original, que je vous montre tout de suite 😉

En arrivant à la projection du film, l’équipe NaturéO nous a offert un joli sac en tissu qui contenait des pots en terre … mais pour quoi faire ??? et bien pour « planter » l’invitation ensemencée !!!! Géniale idée !!! Forcément j’ai adoré et je me suis livrée à l’expérience … maintenant … silence, ça pousse 😉

Invitation NaturéO ensemencée

Invitation NaturéO pour l'avant première "Zéro Phyto, 100% BIO"

invitation zero phyto en pot

Je vous montre les photos, si ça pousse. Je vais en prendre grand soin, vous commencez à me connaître 🙂

Un dernier petit mot, pour remercier NaturéO d’avoir soutenu un si beau projet, continuons à faire chaque jour de petits gestes pour la planète, pour nous, pour nos enfants, montrons l’exemple 😌

Ci-dessous un petit extrait du film. Paraît que les blogueuses sont des influenceuses, alors si je pouvais vous influencer un tout petit peu à consommer mieux 😉

Sur le même thème…

10 Commentaires

  • Répondre
    Marie-Laure
    15 mai 2017 at 05:08

    Très bel article. C’est vrai que l’on se sent concerné de plus en plus dans notre quotidien, et chacun fait en fonction de ses moyens. Vivre et manger avec les fruits de saison, décrypter les emballages, éviter les produits industriels, favoriser les produits avec un minium d’emballage plastique etc. Cela prend du temps au début mais lorsque l’on sait que c’est bénéfique à tous, cela devient une habitude puis un réflexe. lnstinct de survie oblige? Merci ma p’tite Nath.

    • Répondre
      Nathalie
      15 mai 2017 at 06:36

      Merci beaucoup ma Marie !!! C’est exactement cela, faire en fonction de ses moyens et de ses capacités … je ne suis pas la plus engagée en matière d’écologie, mais ce sont les petits gestes du quotidien qui changent progressivement les choses ; tiens, je suis passée au vinaigre/bicarbonate pour remplacer le nettoyant ménager, j’utilisais le vinaigre blanc contre le calcaire, mais maintenant je l’utilise pour toutes les surfaces !!!! Bonne journée, des bisous et à très bientôt !!!

  • Répondre
    il était une fois un jus
    15 mai 2017 at 08:32

    Je suis d’accord pour 100% bio et d’autant plus quand il s’agit de nos légumes et de nos fruits, les pesticides et autres produits non-naturel abiment notre terre, notre santé et tuent nos abeilles… le jour ou il n’ y aura plus d’abeilles sur terre il n’ y aura plus de vie, quel monde laissons nous à nos enfants ? il faut vraiment se réveiller là, prendre conscience et surtout agir en fonction. Concrètement comme toi moi aussi je ne suis pas la plus engagée en matière d’écologie mais je m’y efforce à chaque fois qu’une occasion se présente, tous ensemble on peut y arriver c’est une question d’éducation et de vouloir. Ce genre de film est très utile et il faut dès maintenant se poser les bonnes questions ? Bravo Nathalie pour cet article et surtout merci pour le partage, je te souhaite une très belle journée !

    • Répondre
      Nathalie
      15 mai 2017 at 09:09

      Merci infiniment ma belle !!! Je pense tout comme toi 🙂 De petits gestes pour de grands changements, il faut qu’on en ai conscience au quotidien … C’est nous qui allons changer les choses en montrant l’exemple à nos enfants !!! Et le documentaire incite au changement en toute positivité, c’est ce que j’ai particulièrement apprécié en le voyant, il amène à la réflexion et au partage d’idées, de solutions, il est une prise ce conscience objective !!! Je te souhaite également une très belle journée, à très bientôt 🙂

  • Répondre
    Marie L / Allergique Gourmand
    16 mai 2017 at 08:11

    Merci pour le partage de votre article !! Je le partage à mon tour. Belle journée

    • Répondre
      Nathalie
      16 mai 2017 at 17:29

      Merci beaucoup, je suis contente que l’article vous ai plu, ce documentaire est tellement positif qu’il mérite d’être vu, ne serait-ce que pour voir la mine réjouie des enfants qui mangent de bon cœur de bonnes choses 😉 Très belle fin de journée à vous !!!

  • Répondre
    Mademoizellezou
    24 mai 2017 at 07:42

    Belle initiative ! Il faudrait que j’envoie mon voisin voir ce film! Lui qui s’entête à traiter son jardin au chimique sauvage et qui, par la même occasion, en balance chez moi!
    Bisous Nathalie, à bientôt!

    • Répondre
      Nathalie
      24 mai 2017 at 12:45

      Coucou Véro, de toute façon il n’aura pas le choix, en 2019 ce sera fini pour lui de polluer le jardin et ceux des autres, et ooooohhhh … ce sera même mieux pour sa santé, comme c’est dommage 😉 Belle journée également, bizzzzz !!!!

  • Répondre
    Agnès
    24 mai 2017 at 14:55

    Il faudra nous le rappeler au moment de la sortie du film. C’est bien si le film est positif parce que moi, en ce moment, cette affaire de produits phytosanitaires me gâche la vie ! Mais bon, c’est moi qui voulait vivre à la campagne alors maintenant il faut faire avec cette agriculture dite moderne et polluante….juste là… à 1 mètre de mon potager. 😥

    • Répondre
      Nathalie
      24 mai 2017 at 16:23

      Promis je ferai un rappelle !!! Quand on sort du cinéma on pense qu’à une chose, changer notre façon de consommer … Le film nous ouvre objectivement les yeux, nous fait réfléchir positivement et c’est par nous que commencera le changement : si on change notre façon de consommer, cette agriculture moderne finira bien par se poser les vraies questions !!! ma pauvre, tu dois tout faire pour manger mieux et à coté tu ne peux pas empêcher les saletés de polluants de contaminer ton potager, c’est désespérant … la campagne est belle aidons la à être saine … Belle soirée Agnès 🙂

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi : 

    Plus dans Santé et bien-être
    Châtaignes
    La châtaigne et ses bienfaits

    La châtaigne : ambassadrice d’un patrimoine vivant, elle renferme des trésors de bienfaits ! Avec l’automne, la forêt se pare de riches...

    Fermer