Drôles de petites bêtes

DIY : un nichoir à oiseaux

Un nichoir pour mes petits oiseaux du jardin !

A partir de fin février, il faut songer à accrocher un nichoir ; certaines espèces nichent tôt et même si le jardin est riche en nourriture, les oiseaux le quitteront au moment de la reproduction. En milieu urbain, mésanges, moineaux, rouges-gorges, ou gobemouches peuvent élire domicile dans une petite cavité artificielle : les petits nichoirs « boîtes » attirent les mésanges, les moineaux se plaisent dans différents types de nichoirs, nichant rarement loin des maisons … le rouge-gorge appréciera le nichoir à large ouverture puisqu’il niche dans des semi-cavités …

Le petit nichoir dont je vais vous montrer la réalisation, je l’ai voulu simple à construire ; j’ai demandé à mon papa de se pencher sur la question et après quelques plans nous nous sommes lancés tous les deux 🙂 Nous avons opté pour un petit nichoir « boîte », qui accueillera, je l’espère, de petites mésanges ou de petits moineaux.

Alors suivez-nous, étape par étape, dans la confection d’une petite maison pour les oiseaux du jardin !

Réalisation du nichoir

Plan, matériel et outils

Dimensions :

  • planche du fond : 350 mm de haut (10 trous pour les vis)
  • planches des côtés : 250 et 200 mm (3 x 2 trous)
  • planche de façade : 210 mm de haut avec un trou de 30 mm pour l’entrée au nichoir à 140 mm
  • toit : 220 mm de long
  • fond du nichoir : 150 x 98 mm

J’ai voulu que tout le nécessaire pour le petit nichoir soit simple à trouver :

Une planche de solive (planche de charpente) de 4m de longueur, 25 mm d’épaisseur et 150 mm de largeur ; mon papa a choisi une planche de solive car elle est traitée pour résister au temps. Des charnières, des anneaux pour le fixer à l’arbre et des vis … et c’est tout !

planche pour le nichoir

Puis on trace, on coupe, on pointe et on perce !

Après quoi on assemble :

Il faudra réajuster la coupe du toit :

toit du nichoir à réajuster

Ensuite, il faut fixer : vis diamètre 4 x 45 mm

Puis on s’occupe du toit :

Le toit est fixé avec des charnières : vis diamètre 4 x 15 mm

charnières du toit

Et voilà, notre petit nichoir assemblé !

nichoir assemblé Il faut maintenant prévoir de quoi l’accrocher :

Deux anneaux en haut et un en bas ; les vis vont dépasser un peu, il faudra donc les limer …

Il faudra également prévoir un ou deux trous dans le fond de la boîte afin d’éviter que de l’eau ne stagne dans le fond du nichoir.

trou pour évaquer l'eau

On a aussi prévu un petit crochet, au cas ou un chat curieux, ou tout simplement le vent, ne soulèverait le toit du nichoir …

Un, deux, trois on peint !

Voilà mon petit nichoir arrivé à la maison, maintenant je vais le peindre avec ma Rosinette 🙂

nichoir avant peinture

Pour le choix des couleurs … libre inspiration 😉 moi j’aime le taupe ! et ce sera joli dans le vert du lierre qui enlace le prunus.

Nous l’avons accroché avec du câble vert, sans percer l’arbre :

 

Et voilà, mon petit nichoir attend ses hôtes, mais il est fort probable qu’ils ne viennent que jeter un œil et qu’il faille attendre l’année prochaine pour qu’il soit habiter … Sa réalisation fut en tout cas un doux moment en famille : moi et mon papa pour sa construction, moi et ma choupinette pour sa décoration, une demi journée de tendres partages … C’est un petit nichoir tout simple, mais justement, c’est parce qu’il est tout simple à réaliser qu’il permet de passer un moment en famille !

Une dernière petite astuce bricolée par mon papa, ou comment accrocher des boules de graisse dans les arbres à moindre frais 😉

Alors, le printemps arrive à grands pas, allez-vous aussi penser aux oiseaux du jardin, les garder prés de vous et voir à nouveau la vie éclore !

N’hésitez pas à me poser des questions, c’est plus évident à réaliser avec l’expert (mon papa ;-)) qu’avec de simples photos !!

Sur le même thème…

6 Commentaires

  • Répondre
    Nat
    22 février 2017 at 23:25

    Bravo au papa pour la réalisation c’est très sympa de faire un nichoir, et de décorer avec ta Rosinette :o) Et c’est très futé la suspension pour les boules de graisse, ils servent de perchoir en même temps, très pratique pour les mésanges qui viennent en bande ! Pour ma part je suspends avec de la ficelle à rôti au grillage, mes arbres sont encore trop petits surtout avec les chats :o) belle fin de semaine. Bisous

    • Répondre
      Nathalie
      23 février 2017 at 06:29

      Merci pour mon papa 🙂 c’est son idée, je l’adore !!! j’ai passé un doux moment en famille … Les suspensions, j’ai trouvé cela aussi futé, c’est pour cela que j’ai voulu partager l’idée, il ne m’a pas demandé de droits d’auteur 😉 Les mésanges adorent !! belle fin de semaine à toi aussi et encore merci pour ce doux commentaire … Je suis très touchée. Bisous

  • Répondre
    Marilyne
    23 février 2017 at 16:21

    C’est quand même chouette les papas bricoleurs!!! bravo à lui et effectivement il est très simple à construire ce petit nichoir.
    Y’a plus qu’à . . . . . et je suis certaine que tu vas être envahie par pleins de beaux petits spécimens d’oiseaux.

    • Répondre
      Nathalie
      23 février 2017 at 19:51

      Faute de pouvoir les photographier j’espère pouvoir les voir coloniser le jardin ces petits oiseaux dont je prends soin tous les hivers et même au printemps et en été ils ont leurs petites friandises 😉 C’est une idée de mon papa !!! un petit nichoir tout simple à réaliser en famille !!! mille bisous 🙂

  • Répondre
    Calleis fleurs
    24 février 2017 at 23:49

    moi je n’ai pas un expert à domicile … mais j’admire le travail et le résultat !
    beau travail d’équipe ^^

    • Répondre
      Nathalie
      25 février 2017 at 09:06

      Merci Camille 🙂 j’ai adoré ce moment, si précieux … Je te souhaite un doux week-end 🙂

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi : 

    Plus dans Drôles de petites bêtes
    Un apéritif avec nos amis les insectes.
    Manger des insectes, pourquoi pas !

    Et si je me lançais et que je goutais des insectes ! C'est après avoir entendu à la radio, une...

    Fermer