Jardin

Les primevères, vivaces aux 400 espèces … Et si je commençais une collection ?

Les primevères, premières fleurs du printemps aux variétés surprenantes !

Quand on évoque les primevères, on pense à ces petites fleurs des jardins aux couleurs tendres ou vives qui égayent la fin de l’hiver et qui annoncent le printemps … Elles sont comme des pompons colorés roses, mauves, jaunes ou blancs qui poussent de façon anarchique dans les bordures ou au cœur même de la pelouse, nous faisant regretter de passer la tondeuse !

Elles sont ces petites fleurs toutes simples des bouquets d’enfant qui poussent toutes seules et que finalement on ne regarde plus avec admiration … Et pourtant … Quand on s’intéresse davantage à ces jolies vivaces, on s’aperçoit qu’il existe des centaines de variétés aux couleurs les plus extravagantes et aux fleurs des plus spectaculaires.

Bouquet du jardin

C’est pour cela que j’ai décidé d’en trouver des rares, de celles qu’on ne trouve que dans les jardineries spécialisées, les marchés aux plantes ou qui se transmettent avec passion !

Je vais vous montrer au combien les primevères peuvent être belles quand on prend à nouveau le temps de les regarder, et j’espère vous donner envie de partir à la recherche des spécimens les plus rares, aux fleurs les plus surprenantes !

Mais d’abord, en route pour le jardin 🍃

Primevères des jardins et muscaris

Primevères des jardins et muscaris

Primula Vulgaris, Veris et Elatior, oui mon jardin est une réserve naturelle 😉

Mon jardin est une réserve à primevères sauvages de toutes les couleurs et de 3 espèces différentes !! Alors, avant de vous parler des primevères que l’on peut acheter, observons celles que l’on trouve à l’état sauvage …

Les primevères des jardins

Ces petites primevères sont fidèles au jardin de janvier à décembre, et oui, il n’y a plus de saison … Bon, elles sont super mignonnes et c’est très agréable d’avoir des fleurs de printemps même en hiver, mais est-ce bon signe 😔 … Aller, il ne s’agit pas d’être pessimiste ici, mais de présenter la joie de vivre au naturel, alors que de la positivité et des photos hautes en couleurs !!!

Primevères des jardins

Des mauves, des pourpres, des blanches ou des jaunes, elles sont toutes présentes dans mon jardin, vous les avez découvertes sur ma table de Pâques 😉 Et à l’état sauvage elles poussent partout, sans soin particulier, sans exposition déterminée, elles poussent tout simplement où elles se plaisent …

Les couleurs tendres …

Primevères givrées

Les couleurs vives …

Primevères des jardins

Les primevères élevées

Ces jolies primevères aiment les prairies, les sous-bois herbeux et les sols humides, les miennes poussent là où bon leur semble … Pas de règle … Elles ont un léger parfum et se distinguent des autres de part leurs longues tiges finies de petites fleurs jaunes aux étamines cachées …

Primevères des bois ou primula elatior

 

Les primevères officinales

Dernière variété présente dans mon jardin, les coucous ou primevères officinales ; les miennes ne sont pas toutes jaunes mais présentent une coloration pourpre …

Primevères officinales

Voilà donc les primevères que vous avez l’habitude de voir dès le mois de février dans votre jardin … Mais en fait, ce genre botanique compte près de 400 espèces, et je vais maintenant vous montrer un tout petit échantillon de celle que j’ai dénichées dans les jardineries, entre les espèces communes et les pensées des jardins.

Des primevères pas comme les autres

Dès le mois de février, voilà les primevères que vous verrez inonder votre jardinerie préférée, en rouge, en jaune ou en violet elles ont des fleurs plus grosses que celles des jardins mais finalement elles n’ont rien d’extraordinaire … Personnellement, je n’en ai jamais achetées, je les trouve trop colorées, très surfaites … Pas naturelles … Du coup je leur préfère les petites viola aux couleurs tendres !

Premières primevères en jardinerie

Mais à côté de ces primulas un brin grossières, il faut fouiner et en général, les jardineries déposent quelques spécimens aux fleurs plus délicates et aux couleurs plus extravagantes. Le problème c’est qu’elles partent vite et qu’il faut les trouver dès les premiers arrivages, fin février début mars …

Les primulas « Lively Lilac »

Cette variété à fleurs doubles mauves et blanches est très délicate, les fleurs sont comme de petits pompons et sont du plus bel effet à côté des viola …

Primula « Carmen »

Pour une fois j’ai dérogé à la règle et je me suis éloignée du rose et du mauve … Je suis tombée sous le charme des fleurs charnues de cette variété, dont les longues tiges permettent également d’en faire d’adorables bouquets, parfaits pour égayer une table champêtre.

Collectionner les primevères

Primula « Shades » rose, blanche ou mauve

Les primevères que je vous montre ci-dessous ont des fleurs plus simples et se rapprochent des primulas vulgaris, mais j’ai été séduite par leurs couleurs : un mauve tendre, un rose rehaussé d’un cœur jaune intense ou un blanc immaculé …

A présent place à l’originalité, ces primevères qu’il faut chercher comme des objets de collection tant il n’est pas simple de se les procurer … Et pour tout vous dire, ce sont ces variétés qui m’ont décidée à m’intéresser de plus près aux primulas, j’aime bien l’idée de posséder des fleurs différentes, des fleurs insolites que l’on a pas l’habitude de voir dans les jardins …

Les primulas auricula, auricules alpines ou primevères oreilles d’ours

Et voilà l’objet du délit !! Les auricules alpines ou auricules de jardin …

auricules de jardin

Auricules du jardin de mes parents

Comment cette nouvelle lubie florale m’est-elle venue ?? En récupérant deux pieds d’auricules (alpines je pense, car comme c’est un don je n’ai pas leur nom botanique précis) à l’automne, et après de bons soins, les premières fleurs ont pointé le bout de leurs pétales !!!

Nouveaux boutons d'auricules de jardin

Fleur en évolution …

J’ai cherché, et encore cherché en jardinerie pour m’en procurer davantage à la fin de l’hiver, mais aucune auricule, et pas encore de fêtes des plantes en ce moment près chez moi, Saint Jean de Beauregard étant un peu loin … Alors j’ai regardé sur internet, et LÀ !!! Je suis tombée sur LES SPÉCIALISTES : Barnhaven primroses  !!! Un véritable bonheur, des variétés d’auricules par dizaine, et même des auricules de collection !!!

* Un peu d’histoire : Barnhaven primroses est une pépinière dont la propriétaire initiale, Florence Hurtig, développa sa passion dans les années 1930 aux États-Unis ; après le décès de son second époux elle céda son stock de graines à Jared et Sylvia Sinclair en Angleterre, ils firent prospérer la passion de Florence en améliorant même la gamme originelle des variétés. A leur retraite, les Sinclairs confièrent leur pépinière à Angela Bradford à qui, ils transmirent leur savoir. C’est Angela et son époux Keith, qui s’installèrent en Bretagne, près du village de Plouzélambre. Aujourd’hui, la pépinière est entre les mains de nouveaux passionnés des Auricules, Lynne et David Lawson, épaulés de leur fille et de leur gendre.

J’avais envie de vous parler un peu de l’origine de mes auricules, car je trouve que l’histoire de la pépinière Barn (vielle grange en anglais) haven (havre) est remplie d’amour pour les fleurs rares et de passion pour les transmettre …

Alors j’ai fait ma petite commande (enfin 7 plants d’un coup, quand on aime on ne compte pas 😉 ), arrivée très bien emballée au bout d’une dizaine de jours ; pour les plus beaux spécimens, il faut compter 8€, mais allez découvrir le site internet de la pépinière, vous verrez toutes les variétés et vous ne pourrez que craquer, je me suis retenue pour ne pas en prendre plus !!

Maintenant, mes auricules sont dans leurs pots et déjà toutes en boutons, j’ai hâte de vous les montrer en fleur !!!

Boutons d'auricula : Arundel stripe

Les primevères : plantation et entretien.

Vous trouverez les primevères en jardinerie dès la mi février, mais il fait encore un peu froid pour les planter au jardin, aussi préférez une plantation en pot, dans une terre fraîche et bien drainée. Elles égayeront alors les rebords des fenêtres et les balcons, et quand la douceur sera revenue, vous pourrez les placer dans votre jardin, dans un endroit semi ombragé et toujours dans un sol bien drainé. Vous constaterez cependant que les primulas « shades » dégénèrent plus rapidement (feuilles, couleurs des fleurs) que les adorables auriculas …

Primula auricula

Pour toutes mes plantations, j’ai placé des billes d’argile dans le fond de mon pot en terre cuite, puis j’ai mélangé du terreau avec une petite poignée de sang séché/corne broyée ; vous pouvez également mélanger de la vermiculite pour favoriser le drainage et éviter l’excès d’humidité (petit truc valable également pour les semis et que j’ai piqué à Florence de jardins merveilleux) ,  et c’est aussi Barnhaven qui le dit, il y a également plein de conseils sur le site de la pépinière.

Pour les auricules de collection, comme la variété Grey Lag que j’ai achetée, il est préférable de choisir un pot plus étroit, la plante préfère avoir les racines serrées ; en extérieur, elles préfèrent également les situations ombragées et abritées, pas de plantation en pleine terre, elles ne sont pas aussi rustiques que les auricules de jardin.

Avec de bons soins, enlevez notamment les feuilles séchées qui apportaient de la pourriture, les fleurs mortes pour stimuler la floraison, n’arrosez pas de façon excessive et placez les dans une situation ombragée (au moins aux heures chaudes de la journée) … Vos primevères vous seront reconnaissantes et fleuries jusqu’au mois de juin !!!

Auricules du jardin de mes parents

Auricules du jardin de mes parents

L’espoir c’est du bonheur en attente

Alors, à présent j’espère que tous les jolis boutons vont devenir pour mon plus grand bonheur de jolies fleurs 🍃

Boutons d'auricules de jardin

Et vous, êtes vous prêts à dénicher des spécimens rares de primevères 😉

Sur le même thème…

28 Commentaires

  • Répondre
    iletaitunefoisunjus
    11 avril 2018 at 19:27

    Tes primevères sont très jolies et tes photos magnifiques, bonne soirée !

    • Répondre
      Nathalie
      11 avril 2018 at 19:49

      Merci Marie Anne, ces petites fleurs finalement plus personne ne les regarde avec admiration, alors qu’elles sont les premières à égayer nos jardins, elles sont celles que les enfants nous rapportent avec tendresse … Et puis elles peuvent être si belles quand elles appartiennent à des espèces plus rares … Elles méritent qu’on les apprécie 🙂 Des bisous, à bientôt et bonne nuit 😉

  • Répondre
    MATEO
    11 avril 2018 at 22:14

    Merci pour vos articles ils sont magnifiques, ils inspirent de la gaieté , c’est un plaisir de pouvoir flâner sur votre blog. Je l’ai découvert par hasard, merci encore de nous faire profiter de votre créativité.
    Bonne soirée. A bientôt pour une prochaine lecture. STEPHANIE

    • Répondre
      Nathalie
      12 avril 2018 at 05:54

      Bonjour Stéphanie, merci beaucoup pour votre adorable retour, je suis ravie que mes petits billets vos plaisent !! Et j’espère que les prochains, entre jardin, déco , alimentation (j’ai prévu de refaire au moins deux articles sur les aliments santé) et sorties (cela va être le grand retour des beaux jardins de châteaux, j’ai une petite liste à vous faire découvrir !), vous plairont également.
      Mille mercis de suivre mes aventures au jardin et ailleurs …
      Très belle fin de semaine !! Nathalie 🙂

  • Répondre
    zenopia
    12 avril 2018 at 07:30

    A chaque fois, j’ai envie de visiter ton jardin !
    Je viens de planter une dizaine de primevères : une amie m’en a donné car chez elle, les primevères pullulent !
    Belle journée Nathalie 🙂

    • Répondre
      Nathalie
      12 avril 2018 at 16:53

      Bonsoir Cécile 🙂 Merci beaucoup, mon jardin n’est pas très grand et mériterait une petite restructuration … Mais il est mignon et je m’y sens bien, j’aime y voir pousser plein de variétés différentes … Et je t’y accueillerais volontiers !! Je pourrais te donner aussi des primevères, de toutes les couleurs, de celles qui poussent toutes seules et qui transforment le jardin en tableau d’impressionniste, j’adore !! Même mon mari tourne autour quand il passe la tondeuse 😉
      Bonne soirée, à bientôt 🙂

  • Répondre
    Agnès - Esprit Laïta
    12 avril 2018 at 11:15

    Il y a dans le jardin de mes parents une primevère qui vient de chez ma grand-mère, mauve à fleurs doubles. Je ne l’ai pas encore installée dans mon jardin. Transplanter les primevères au printemps ne fonctionne qu’avec des grosses touffes et en automne elles auront disparues…Je suis certaine que la couleur te plairait . Elle ressemble à celle-ci https://www.barnhaven.com/fr/primeveres-doubles/plants-primeveres-doubles/blue-sapphire
    mais en mauve. Si je trouve un moyen de les transplanter facilement je t’enverrai un exemplaire. Et je vais essayer d’en faire des photos.

    • Répondre
      Nathalie
      12 avril 2018 at 17:05

      J’ai été voir sur le lien vers Barnhaven, effectivement j’adore la couleur et la forme des fleurs !!! J’adorerais un petit plan … Et moi je pourrais échanger un pied d’auricules 😉 Ou des semis, plus faciles à t’envoyer, si cela t’intéresse, primevères ou pas !!! Je veux bien voir des photos.
      J’ai plein de petits recoins ombragés au jardin, alors quand mes primevères dépérissent en pot je les mets en pleine terre, fin mai début juin … Mais les fleurs ne sont plus aussi belles qu’initialement. Sauf les auricules que je vais dorloter 😉 J’ai envie de les garder en pot et de les utiliser pour faire de jolies scènes.
      Bonne fin de journée 🙂

  • Répondre
    Mademoizellezou
    12 avril 2018 at 15:12

    Et les primevères ont un autre avantage : chez moi, les limaces ne les boulottent pas! Ou alors, il y a tellement de primevères qui poussent à droite et à gauche que je ne m’aperçois pas des forfaits….;-) Elles se ressèment dans tous les coins, c’est un vrai bonheur!
    Bisous pluvieux….
    Véro.

    • Répondre
      Nathalie
      12 avril 2018 at 17:11

      Ah chez toi aussi il pleut !!! Dire qu’hier il faisait si beau … Chez moi, escargots, limaces, et cette année les chenilles aussi !!! boulottent les fleurs, mais pas sur tous les pieds, certains n’ont plus aucune fleur, il ne reste que le cœur 🙁
      J’adore aussi les touches de couleurs qu’elles apportent à la pelouse, et mon Homme n’arrive pas à les tondre, alors il tourne autour, trop mignon 😉
      Bonne soirée Véro, des bisous !!

  • Répondre
    Cherry Wood
    12 avril 2018 at 17:23

    Des photos de fleurs pleines de douceur, cela fait du bien. ^^

    J’aime beaucoup les ‘Lively Lilac’ et « oreilles d’ours ». Et celles mélangées aux Muscaris.

    • Répondre
      Nathalie
      12 avril 2018 at 19:13

      J’aime beaucoup le printemps avec ses fleurs aux couleurs tendres 🙂 J’espère que toutes ces jolies primevères ne vont pas souffrir des averses :-/ Les « lively lilac » sont vraiment toutes mignonnes, quant aux auricules se sont également mes préférées !! Celles qui sont parmi les muscaris sont chaque année plus nombreuses et ce qui tombe bien c’est qu’elles aient poussé toutes seules dans les mêmes teintes que les autres fleurs que j’avais plantées !! Bonne soirée 🙂

  • Répondre
    Béatrice
    12 avril 2018 at 19:45

    Très chouette et intéressant ton article, Barnhaven primroses est présent sur notre première fête des plantes près de chez moi. Leur stand est superbe, de petites beautés, j’en ai quelques unes que je bichonne aussi 🙂
    Bises et bon weekend Nathalie.

    • Répondre
      Nathalie
      12 avril 2018 at 21:11

      Merci beaucoup. J’avais envie d’un petit billet léger, à l’image de ces petites primulas que je redécouvre, notamment grâce à Barnhaven !! Tu as de la chance de pouvoir acheter leurs auricules en direct, j’en rêve !!! Quoique cela ne serait pas bon pour ma carte bleue 😉 J’ai vu qu’ils avaient un stand à Beauregard, il était superbe, un théâtre avec de vieux pots en terre cuite venus d’Angleterre !!! J’aurais forcément craqué …
      Des bisous Béatrice, et un très bon week-end également !!

  • Répondre
    Calleis fleurs
    13 avril 2018 at 10:18

    Chez moi elles se démultiplient d’année en année !
    j’aime surtout quand elles sont associées à d’autres fleurs comme par exemple les muscaris 🙂
    tes coucous sont magnifiques ! j’adore leur couleur !!!

    • Répondre
      Nathalie
      13 avril 2018 at 18:24

      Chez moi aussi, d’année en année elles sont toujours plus nombreuses !! Dans les bordures, avec les muscaris et les tulipes ce n’est même pas fait exprès, elles poussent toutes seules, comme les violettes ou le muguet … Quant aux coucous, ils ne poussent qu’à un seul endroit bien précis, c’est amusant de les voir revenir chaque année, et j’aime beaucoup leur couleur aussi, même si j’aurais préféré qu’ils soient roses 😉 Si un jour tu as besoin d’un pied, je pense qu’on habite pas très loin 🙂
      Bon week-end Camille !!

  • Répondre
    Florence(AuFilduThym)
    14 avril 2018 at 17:22

    Les trois sortes de primevères présentées, je les connais « à la sauvage » dans les prairies et forêts pas loin de chez moi. On s’était amusé en arrivant à transplanter deux trois pieds sauvage au jardin, ils sont devenus de monstrueuses touffes. J’adore tes coucous rouges, jamais vu avant !
    Les primevères double coeur (surtout panachées) sont absolument craquantes. Quand aux auricules, je n’en avais jamais vu avant. Elles sont très surprenantes de par leur port, leur forme et leur couleur.
    Ma lubie plante, je ne l’ai pas sur les primevères mais sur les tulipes botanique (le pire étant que je n’aime pas du tout les grandes des jardins) 🙂 d’ailleurs, suite à ton billet sur les narcisses, j’ai entrepris un grand recensement de ma collection ! 10 sortes de narcisses, 10-12 tulipes, c’est pas mal déjà : )
    Bonne soirée !

    • Répondre
      Nathalie
      17 avril 2018 at 20:38

      Mes primevères poussent essentiellement à l’état sauvage (les coucous sont un mystère), mais depuis que les plants d’auricules (hyper robustes d’ailleurs), que mon papa m’a donnés, ont repris, et que j’ai déniché des variétés sortant de l’ordinaire (les fleurs doubles mauves …. j’avais aussi totalement craqué !!!), l’envie m’a prise d’avoir des variétés de collection 😉 Comme toi : compter, observer, aimer des fleurs, tulipes, narcisses, ou primevères … J’adore !!! Je crois que si tous mes plants d’auricules reprennent bien, je ne vais pas m’arrêter la 😉 Il faut que je trouve le bon emplacement dans le jardin pour qu’elles se plaisent !!
      Bonne semaine Florence, à bientôt 🙂

  • Répondre
    PHILIPPE D
    15 avril 2018 at 20:58

    Que de belles espèces ! J’en ai déjà eu, mais elles ont disparu.
    Je suis tombé sous le charme des doubles. Magnifiques ! J’adore !
    Merci pour ces découvertes !

    • Répondre
      Nathalie
      17 avril 2018 at 20:43

      Merci Philippe 🙂 Depuis que les auricules ont bien repris, j’ai eu envie d’élargir mes possessions !! Et avec Barnhaven j’ai pu découvrir tellement de variétés qu’on ne trouve pas en jardinerie … Et ainsi, entrer dans le monde des collectionneurs de fleurs … Maintenant il faut que je bichonne les variétés que je possède car je n’en suis qu’au stade d’amatrice … Les fleurs doubles sont plus faciles à trouver, à condition de s’y prendre en début de saison !!
      Bonne soirée, à bientôt !!

  • Répondre
    Alizee
    19 avril 2018 at 15:16

    Bonjour,
    J’ai cette année des Primula Paniculata couleur violette, c’est très mignon. Voulez-vous une photo de mon balcon ?
    Merci pour tout.

    • Répondre
      Nathalie
      19 avril 2018 at 20:58

      Bonsoir Alizée 🙂 oui en MP ou sur Facebook vous pouvez m’envoyer une photo de vos fleurs !!! Je regarde chaque jour s’ouvrir mes auriculas et chaque jour je suis impressionnée !!! j’aimerais bien voir vos primevères, pour connaître une nouvelle variété !!
      Bonne soirée, à bientôt 🙂

  • Répondre
    Alizée
    20 avril 2018 at 16:01

    Photo envoyée. Bonne réception.

    Balcon fleuri avec des primulas

    • Répondre
      Nathalie
      21 avril 2018 at 10:54

      Bonjour Alizée, j’ai glissé la photo de vos primevères dans votre réponse, comme cela tout le monde peut les voir 🙂 N’oubliez pas de me donner de leurs nouvelles 😉 Bon week-end !!

  • Répondre
    Alizee
    23 avril 2018 at 02:14

    Bien sûr et merci. Je ne sais pas faire pour poster une photo ici…

    • Répondre
      Nathalie
      23 avril 2018 at 06:38

      Si vous voulez m’envoyer des photos en lien avec mes articles, vous pouvez le faire par mail et mon informaticien préféré (mon mari ;-)) les transforme pour qu’elles puissent apparaître sur le blog 🙂
      Bonne semaine et à bientôt 🙂

  • Répondre
    Emilie
    23 avril 2018 at 17:54

    Bravo pour ton article haut en couleurs qui sent bon le printemps !

    • Répondre
      Nathalie
      23 avril 2018 at 18:40

      Et depuis l’article les primevères des jardins ont disparu mais les auricules s’en donnent à cœur joie, du coup maintenant je les observe de plus près encore, depuis mon balcon, elles sont superbes 🙂 Merci Émilie, je te souhaite une très belle soirée !!

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi : 

    Plus dans Jardin
    Décorer son jardin avec des narcisses
    Décorer son jardin avec des narcisses …

    Le mois de mars, le mois des narcisses ! Après les amaryllis, les pensées ou les cosmos, ce sont des...

    Fermer