Jardin

Entretenir un alocasia : la plante aux feuilles extraordinaires !

L’alocasia, LA plante originale à adopter !

C’est le printemps, on retourne au jardin, on fait des semis, on taille, on désherbe, on plante … mais c’est aussi le moment de rempoter nos plantes d’intérieur ! Dans ce billet spécial plante verte, je vous propose de vous montrer comment entretenir un alocasia 🙂

Alocasia polly rempotée

Comme à chaque fois que je vous parle de plante d’intérieur, j’aime avoir eu ma propre expérience avant de vous faire un joli billet ! Et bien voilà, cette fois je vous présente mes alocasias, et si vous suivez mes aventures sur les réseaux sociaux, vous avez déjà dû les voir passer dans leurs paniers 😉

Alors … Comment entretenir un alocasia ? Et bien je vous explique l’essentiel pour prendre soin de cette plante aux feuilles extraordinaires !

Origine de l’alocasia, la plante « oreille d’éléphant »

Feuille d'alocasia zebrina

L’alocasia est une plante tropicale originaire d’Asie du sud et du sud-est de la famille des arums (aracée) ; sous nos latitudes, elle se cultive en intérieur ou en serre chaude, dans son environnement d’origine, cette plante aux 70 variétés peut atteindre 4 mètres de haut ! Elle tient son surnom d’oreille d’éléphant du fait qu’elle arbore de grandes feuilles à l’aspect insolite ! C’est d’ailleurs l’originalité et la valeur décorative de ses feuilles qui m’ont faite craquer pour l’alocasia.

Alocasia zebrina et stingray

A coté de mes cactus, ceropegia et autres pilea, je voulais des plantes aériennes, du feuillage mais de la transparence … J’étais partie pour adopter un monstera, parce qu’on en voit partout et que je suis influençable parfois 😆.

Et puis je suis tombée d’abord sur un alocasia polly, puis sur un stingray et encore sur un zebrina !! Ma collection était née !!

Feuille d'alocasia stingray

A chacun sa particularité : des feuilles en forme de raies manta, des tiges zébrées, des couleurs argentées … Après j’ai appris à m’en occuper !

Prendre soin de l’alocasia

1- rempoter l’alocasia

C’est le printemps, c’est le bon moment ! Que vous veniez de l’acheter ou pas, offrez lui un joli pot (en terre cuite de préférence, plus pratique pour gérer l’humidité), un bon terreau et il vous fera de jolies feuilles 🙂

Sortez la plante de son pot de culture, dégagez un peu le dessus du pied, placez des billes d’argile dans le fond de son nouveau pot, mélangez un peu de sable ou de terre de bruyère à un terreau pour plante verte, et votre alocasia vous remerciera !

Sable et terreau pour rempoter un alocasia

2- Entretenir un alocasia

L’alocasia est une plante qui aime l’humidité et la douceur de nos maisons.

Bien entretenir un alocasia
  • Arrosage : Au printemps et en été, un à deux arrosages par semaine, à vous de juger, personnellement j’attends que le terreau soit sec en surface, pour un juste apport en eau ; c’est là que le pot en terre cuite est plus approprié, si le terreau est sec en surface, l’ensemble du terreau est sec … alors que ce n’est pas forcément le cas dans un pot en plastique (astuce glanée sur internet 😉 ). A l’automne et en hiver ralentissez les arrosages.
  • Emplacement : L’alocasia apprécie une exposition lumineuse, mais pas de soleil direct.
  • Environnement : L’alocasia est une plante tropicale, aussi il faudra vaporiser ses feuilles, avec de l’eau de pluie ou une pluie d’amour sans modération 😉 Même si mes plantes ne l’on jamais fait, elles peuvent « transpirer », à savoir pour leur emplacement dans la maison !! Enfin, vous pouvez placer des billes d’argile dans la coupelle de votre pot, cela favorisera l’atmosphère humide appréciée par la plante.
Eau de pluie et pluie d'amour undergreen
  • Engrais : L’alocasia appréciera un apport d’engrais tous les 15 jours à la belle saison, une fois par mois quand il fera plus froid … Mais pour le moment pas d’inquiétude, il va vivre dans un terreau tout frais et enrichi !
  • Toxicité : L’alocasia aurait une sève toxique et irritante, dans le doute, à chaque manipulation, lavez vous les mains ; ne pas laisser les enfants tripoter la plante et attention aux envies de grignotage de chachat.
  • Parasite : La cochenille, cette affreuse bestiole directement importée de la serre chaude où a été entreposé votre alocasia avant achat 😱. Si vous constatez un début d’invasion, utilisez des armes de destruction massive : alcool et coton tige !!! Et beaucoup de patience, cochenille après cochenille, sinon ce sont toutes vos plantes qui vont être infestées …

Et voilà ! vous êtes au top pour entretenir un alocasia, pour qu’il devienne beau et qu’il vous donne de nouvelles feuilles toutes jolies !

Des nouvelles !

Avant de vous quitter, je vous donne des nouvelles de mes plantations, rempotages et autres expériences 😉

Mon ceropegia est en pleine forme et continue de pousser !

Enfin, mes plantations échelonnées ont bien poussé, de façon échelonnée 😉 D’abord les jacinthes, puis les tulipes et maintenant les anémones blanches … Et bien non !! des rouges ce sont invitées, grrrrrr !!! Si j’avais voulu du rouge, j’aurais acheté du rouge 🙄

Plantations de novembre

A bientôt au jardin ou ailleurs 🍃

Mes alocasias

Sur le même thème…

18 Commentaires

  • Répondre
    Mauperon
    26 avril 2019 at 09:27

    Merci pour tes textes si rafraichissants ! Et les conseils simples ! Bonne journée à toi !

    • Répondre
      Nathalie
      26 avril 2019 at 09:50

      Merci Élisabeth pour ton retour !! Je voulais donner des conseils simples, ceux que j’applique au quotidien et qui fonctionnent avec mes plantes !! L’alocasia est une plante que je trouve fascinante, j’adore l’observer 🙂
      Belle journée à toi également 🙂

  • Répondre
    Henriette JIMBERT
    26 avril 2019 at 10:16

    Merci pour votre partage cette plante est magnifique cela va être mon prochain achat… Plus de meubles…… mais de belles plantes vertes. Hi hi!!! A bientôt Henriette

    • Répondre
      Nathalie
      26 avril 2019 at 13:28

      Bonjour Henriette 🙂
      Merci beaucoup pour votre retour 🙂 Chez moi aussi les plantes vertes ont remplacé les meubles, j’aère, je vide ce qui est inutile et les pièces semblent plus spacieuses !! Je trouve cela apaisant des plantes dans une maison, en plus de dépolluer l’air elle rendent une pièce agréable à vivre 🙂 Si vous ne deviez en choisir qu’un (mais cela va être difficile 😉 ), je vous conseille la variété zebrina, ses tiges sont fascinantes et elle a un très bel effet visuel !!
      Bonne journée et très bon week-end, à bientôt, Nathalie 🙂

    • Répondre
      Henriette JIMBERT
      2 mai 2019 at 08:11

      Bonjour vite ce petit message, merci d’avoir la gentillesse de répondre. Je ne connais pas du tout cette plante, mais vous m’en avez donné l’envie. Je vous dirais dès que. très amicalement Henriette

      • Répondre
        Nathalie
        2 mai 2019 at 08:25

        Bonjour Henriette,
        Je suis ravie si mon petit billet sur l’alocasia vous a donné envie d’en adopter un 🙂 C’est une plante très facile à vivre, un à deux arrosages par semaine au printemps et en été (un en hiver), des pulvérisations d’eau de pluie … Et voilà !! J’ai hâte que vous me disiez si vous avez craqué vous aussi 🙂
        Très bonne journée, et un joli mois de mai, à bientôt, Nathalie 🙂

  • Répondre
    Marine de EnTouteSimplicitéMAG
    26 avril 2019 at 13:49

    Coucou Nathalie,
    merci pour cet article très enrichissant !
    Je connaissais cette plante de vue mais sans connaitre son nom : grâce à toi c’est chose faite !
    Et tes belles photos sont un exemple de la multitude d’apparences que cette belle plante peut revêtir. J’ai un faible pour l’originalité des tiges du Zebrina et les feuilles foncées aux nervures contrastantes du Polly me plaisent beaucoup aussi.
    Je te fais de gros bisous et te dis à bientôt, Marine

    • Répondre
      Nathalie
      27 avril 2019 at 06:52

      Bonjour Marine 🙂
      Je suis ravie que mon article t’ai permis de découvrir le nom de l’alocasia et merci pour ton compliment sur mes photos 🥰 J’avais d’abord acheté le polly l’année dernière, puis j’ai craqué pour le zebrina et le stingray, et tout le monde aime beaucoup l’originalité des tiges du zebrina, il a vraiment un côté animal (un peu comme les feuilles raie manta du stingray … bref je trouve ces plantes fascinantes et ne regretta pas des les avoir préférées au monstera !).
      Je te fais un gros bisou, je te souhaite un doux week-end, bientôt 😘

  • Répondre
    Véro
    27 avril 2019 at 07:14

    Etant donné mes talents avec les plantes d’intérieur, et malgré tes bons conseils, je vais me contenter d’admirer tes plantes au travers de l’ordinateur! 😉
    C’est toujours sympa quand on s’embête à cultiver une fleur, espérer sa floraison, et s’apercevoir qu’on s’est fait pigeonner. J’ai eu la même chose avec des dahlias…

    • Répondre
      Nathalie
      29 avril 2019 at 17:31

      Coucou Véro 🙂
      Je t’écris entre deux visites, on se fait des vacances patrimoine, les filles râlent car il faut marcher mais je suis sure qu’elles me remercieront un jours 😉
      Bon j’ai pas encore réussi à te convertir aux plantes vertes :-/ Mais je ne désespère pas !!
      Pour mes anémones je l’ai quand même mauvaise !! je voulais une compo blanche, le rouge va bien avec, mais du coup il fait tache dans mon jardin, grrrrr !!
      Bonne semaine et bons préparatifs, je suis certaine que tu vas être au top 😉 Des bisous !!

  • Répondre
    Florence de Jardinsmerveilleux
    27 avril 2019 at 22:40

    Quand on te lit on se dit que effectivement une plante tropicale doit être vaporisée et pourtant je ne le faisais pas. Mon alocasia va te remercier !

    • Répondre
      Nathalie
      29 avril 2019 at 17:34

      Et encore je suis sure que je ne vaporise pas encore assez, je trouve que les feuilles ont tendance à s’assécher sur les extrémités :-/
      Je suis ravie de venir en aide à tes alocasia alors 😉
      Bonne semaine Florence, bises, à bientôt !!

  • Répondre
    Nathalie de Brest
    29 avril 2019 at 14:47

    Bonjour Nathalie 🙂
    Elles sont belles tes plantes d’intérieur! Tu t’en occupes avec beaucoup de tendresse et même avec de la pluie d’amour 🙂
    C’est un joli ensemble avec ces paniers en rotin, tu as beaucoup de goût!
    L’autre jour, j’ai voulu rempoter le Ceropegia comme tu l’avais montré… Il avait disparu! J’étais contrariée, c’était un cadeau de Marie, ma grande fille 🙁 Je ne sais pas pourquoi, je n’ai aucune patience avec les plantes d’intérieur…
    🙂 je souris parce qu’il m’est arrivé la même mésaventure non pas avec des anémones mais avec des renoncules! J’avais acheté des roses tendres et ce sont des rouges qui arrivent! Ben ça alors! Pour les paniers, je n’ai choisi que des couleurs tendres, là pas de tromperie, les plantes ont déjà quelques fleurs 😉 Je vais préparer quelques potées, j’adore faire ce genre de travail et pour qu’elles soient belles pendant toute la belle saison, je rajoute des perles d’engrais à diffusion lente, efficaces pendant six mois! Je vais aussi planter les quatre dahlias achetés récemment, il est plus que temps! Certains, de l’année dernière commencent déjà à faire des feuilles!
    Elles sont jolies les photos que je vois défiler sur le bandeau du bas 🙂
    A bientôt Nathalie! Grosses bises!

    • Répondre
      Nathalie
      29 avril 2019 at 17:53

      Coucou Nathalie,
      Merci pour mes plantes et ma déco 😉 Perrine me dit que la maison est quand même entrain de devenir une jungle !! Il va peut être falloir que je me calme et que je soigne bien les plantes que j’ai déjà, car elles me donnent du travail tout de même ces Dames vertes 😉
      C’est dommage pour ton ceropegia, c’est une plante très sympa, tu devrais peut être retenter !!
      Quant à mes anémones, j’ai quand même été contrariée … Comme chez toi mon jardin est de blanc, de rose et de mauve vêtu … Le rouge n’est pas présent sauf pour deux rosiers, et quelques tulipes qui étaient déjà présentes quand j’ai emménagé … J’aime bien gérer les couleurs 😉 Les potées je trouve cela très sympa aussi, maintenant que je sais à peu près comment m’y prendre, je vais recommencer à l’automne !!
      Pour mes dahlias, ça y est ils sont tous plantés !! Mais je crois que j’ai eu la main lourde, je vais avoir un champ s’ils poussent tous !! On verra bien, on a jamais trop de fleurs, les insectes seront contents !!
      Enfin, merci pour mes photos, cela me détend de photographier le jardin, parfois j’y suis une heure, à trouver le bon angle, la jolie lumière (ma préférée, celle de fin de journée !) ou le petit insecte en train de travailler 🙂
      Voilà, j’ai dû encore être trop bavarde !! Des bisous et à bientôt (j’ai vu tes articles passer, mais je vais venir te voir dès que je suis rentrée, on se fait une petite virée à la découverte du patrimoine français) !!

      • Répondre
        Nathalie de Brest
        29 avril 2019 at 19:01

        C’est bien ça que j’aime avec les plantes d’intérieur, l’effet jungle 🙂
        Moi aussi, j’ai deux rosiers rouges ( sombres) et quelques tulipes rouges 😉
        Si tous tes dahlias poussent, tu feras de chouettes bouquets, ils tiennent très longtemps en vase!
        Les photos de ton jardin sont très belles, continue de nous régaler avec ces « portraits » dont tu prends le temps d’apporter la lumière qu’il faut pour les sublimer 🙂
        Profite-bien de ces visites culturelles, Madame le Professeur 🙂 Les filles ont une guide de qualité pour ce périple dans le temps ! Bisous Nathalie

        • Répondre
          Nathalie
          1 mai 2019 at 08:01

          Coucou, me voilà rentrée 🙂
          J’aimerais tant que tous mes dahlias poussent, tu m’as donné envie avec tous tes jolis bouquets !!
          Aujourd’hui il fait tout gris en IDF, mais j’espère avoir un petit rayon de soleil pour photographier mon muguet, déjà bien trop avancé cette année :-/
          Merci Nathalie pour ta gentillesse 🥰 Et Mme la professeur est comblée, car hier soir Perrine nous a dit qu’elle visiterait bien d’autres musées (ouah !! première fois qu’elle prend goût à mes sorties culturelles !! je suis aux anges et tellement ravie qu’enfin elle se rende compte de la richesse de notre patrimoine et de tout ce que la culture nous apporte 😌) et ça grâce au château de Chantilly et aux collections extraordinaires du Duc d’Aumale !! Du coup j’ai envie de l’emmener à Orsay, mon musée préféré 🙂
          Je te souhaite un bon 1er mai, des bisous ma Belle et à bientôt 🙂

  • Répondre
    ANNIE
    15 juillet 2019 at 22:36

    Bonjour
    J’ai un « alocasia zebrina » depuis 3 mois . 3-4 tiges au départ et maintenant il devient énorme !!! Ses feuilles sont dignes de son surnom « oreilles d’éléphant » ….des oreilles énormes d’un grand éléphant !! J’ai déjà été obligée de couper qq feuilles au pied de la plante vu que d’autres feuilles arrivaient et que le diamètre de la plante est imposante . La hauteur de la plante 1m20, diamètre également plus de 1m20. Elle se porte bien, c’est certain. Je l’aime beaucoup . Va t’elle encore plus grandir ou se stabiliser ?

    • Répondre
      Nathalie
      16 juillet 2019 at 02:20

      Bonjour Annie,
      Je confirme parfaitement la croissance des alocasia, mon zebrina et mon stin grey ne cessent de faire des feuilles depuis 6 mois qu’ils sont à la maison !! Et pour le zebrina, la moindre pousse est une feuille déjà d’une belle taille !! Si la plante se plaît, elle ne cessera de vous faire de nouvelles feuilles, elle peut devenir très imposante, elle devient très grande dans son milieu d’origine !! Pour ma part, c’est mon alocasia stin grey qui prend le plus d’ampleur, j’ai été obligée de le « ceinturer » pour ne pas que les nombreuses feuilles ne fragilisent le pied !!
      Merci beaucoup d’avoir partagé votre expérience et si un jour vous pouvez m’envoyer une photo en MP, je pourrais la rajouter à votre commentaire 🙂
      Je vous souhaite un bel été, à bientôt, Nathalie 🙂

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi : 

    Restons en contact !

    Un Brin Naturel

    Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez ainsi avertis des nouveaux articles.

     

    Je vous promets de ne pas vous embêter... ;-)

    Fermer

    A Bientôt !

    Fermer

    Plus dans Jardin
    Mon ceropegia woodii sur mon étagère Ikéa
    Petits conseils pour entretenir le Ceropegia woodii.

    Le Ceropegia woodii, ma petite plante coup de cœur. Dans ce nouveau billet, j'ai envie de vous faire découvrir mon...

    Fermer