Sorties

Une nouvelle sortie en famille : le Hameau de la reine à Versailles et le zoo de CERZA à Lisieux

Sortie en famille

J’adore les sorties en famille, en plein air, et profitant du temps ensoleillé, dès vendredi, j’ai d’abord emmené les filles au Hameau de la reine, sur le domaine de Marie-Antoinette ; puis week-end improvisé au zoo de CERZA, 2 nuits dans un lodge au milieu des Wallabies ! Nous sommes rentrés dimanche, enchantés de nos visites, pleins de souvenirs en tête 🙂

Alors je vais vous raconter un peu notre périple et ainsi vous donner de nouvelles idées pour une sortie en famille le week-end, entre Ile de France et Normandie.

Le domaine de Marie-Antoinette

Alors débutons nos aventures par un lieu que j’affectionne tout particulièrement : Le domaine de Marie-Antoinette, avec son petit Trianon et ses jardins à l’anglaise.

 temple de l'amour

Et au creux de la nature, le temple de l’amour

Nous sommes arrivées au Hameau par la porte Saint-Antoine, car j’ai l’habitude de me garer sur le domaine ; il faut compter 6€ de parking, mais je suis tranquille et je n’ai pas besoin de penser à remettre de l’argent dans le parcmètre … Sauf que vendredi, les choses ne se sont pas passées comme d’habitude :-/ l’entrée n’était pas ouverte aux véhicules du fait de l’application du plan vigipirate … le gardien m’a gentiment expliqué que je pouvais me garer sur place en passant par l’entrée du grand Trianon, alors sans tarder, car c’était l’heure du pique-nique, on a filé vers l’autre entrée, puis je me suis garée au petit Trianon !

Nous avons l’habitude d’arriver sur le domaine pour 11h30 et pique-niquer tranquillement avant son ouverture qui est à 12h … et après on peut profiter tranquillement du Hameau, de ses jardins bucoliques, de son environnement paisible, éloigné de l’agitation touristique des jardins du château de Versailles …

Notre promenade commença par les alentours du petit Trianon ; on ne peut plus vraiment parler de visite car nous y revenons tous les ans, voire plusieurs fois par an, alors le domaine de Marie-Antoinette est devenu un lieu privilégié de balade, puisque nous vivons tout prêt de ce lieu magnifique.

rose et temple de l'amour au domaine de Marie-Antoinette

Exceptionnellement j’ai refait quand même la visite du petit Trianon, car la plus jeune de mes filles ne l’avait pas encore faite, la plus grande étant partie avec une copine explorer seules les jardins du domaine 🙂 D’ailleurs, c’est une idée à retenir : inviter les amis de vos enfants pour découvrir le hameau ; comme Perrine connaissait déjà bien les lieux, elle en a profité pour passer un moment avec sa copine, sans moi ni sa sœur ! le tout dans un super cadre !!!

Après la visite de l’ancien petit château de plaisance de Louis XV, que Rose a pris plaisir à découvrir, ses petites pièces raffinées, son mobilier aux décorations florales, ce lieu dégage une sérénité loin de la rigueur de Versailles, et tant appréciée de Marie-Antoinette, nous sommes parties, nous aussi, explorer les jardins !!!

Nous nous sommes d’abord baladées dans les jardins à la française, qui se trouvent juste derrière le petit Trianon.

pavillon francais et bassin au petit Trianon

 Ces jardins, créés au XVIIe siècle par Le Nôtre, sont très beaux, très fleuris mais loin de l’atmosphère bucolique du domaine de Marie-Antoinette. La reine vouait une véritable passion pour « son » jardin ; inspirée par les idées des Lumières, elle voulait qu’il soit un espace de verdure à la fois sauvage et maîtrisé, où l’on rencontre des arbres et des fleurs, des plus champêtres aux plus exotiques. Nous longeâmes les allées, Rose chercha les poissons dans le petit bassin, puis nous continuâmes tranquillement la découverte des lieux.

Après un petit détour par le théâtre de la reine, nous nous dirigeâmes vers la montagne dite « de l’Escargot », en empruntant les petits chemins de pierres détournés, pour enfin découvrir le jardin à l’anglaise.

 chemin de pierres du hameau

vue du belevédère au domaine de Marie-Antoinette

Le rocher et le belvédère sont des lieux superbes, construits, sur la volonté de la reine, à la place des serres remarquables de Louis XV (dont les plantes furent transférées à Paris, à l’actuel jardin des Plantes), au plus grand damne du duc de Croÿ, jardinier puriste admirateur des jardins à la française …

C’est un passage incontournable : il faut découvrir le rocher et sa petite cascade, les enfants l’adorent, puis les sphinges aux pattes félines du belvédère, fabrique inspirée de l’Antiquité … puis, admirer l’environnement paisible, au cœur de la nature …

le rocher

Prochaine étape : la ferme, LE lieu à ne pas manquer avec les enfants, celui où l’on va croiser les chèvres, les cochons et les lapins, LE lieu promis et tant attendu du domaine de Marie-Antoinette 🙂

Alors on emprunte un petit pont de pierre et on croise des canards dans une position improbable 😉

Et d’un coup, de voir surgir la tour de Marlborough, paysage magnifique baigné de lumière et se reflétant dans le lac où l’on aperçoit cygnes et hérons cendrés … Ce lieu a été pensé par Richard Mique comme un petit village normand, un théâtre grandeur nature, organisé autour d’une douzaine de maisons ou fabriques rustiques pour satisfaire les plaisirs simples de la reine.

vue de la tour de marlborough

Et quand nous y sommes enfin, l’on se prête volontiers au jeu d’un retour dans le temps, nourrissant les chèvres espiègles, comme l’auraient fait les enfants de la reine ; longeant les murs lézardés des vieilles bâtisses au toit de chaume, cherchant les lapins cachés sous les arbres … Marie-Antoinette avait fait venir de Suisse des vaches et des moutons au cou orné d’un noeud de satin … une vie oisive dont l’élément central était la maison de reine (aujourd’hui cachée car en cours de restauration), lieu consacré, en fait, aux plaisirs aristocratiques : jeux, danse ou musique, très éloigné finalement, de la simplicité paysanne entretenu dans ce petit village.

Mais nous, on ne retiendra du lieu que la douceur d’une vie campagnarde loin des rumeurs et des protocoles de la cour, au cœur d’une ferme idéale …

fleurs et tour de marlborough

On aimera à savoir que de ces modestes vignes est produit un petit vin royal.

Un très beau moulin trône au bord du lac …

Et des fleurs et légumes, plantés tout autour de cet endroit charmant, finissent de nous faire croire à une véritable vie à la campagne au cœur de Versailles.

Les roses sont également à l’honneur au Hameau, aux couleurs tendres et délicates à l’image de l’atmosphère dégagée par le lieu.

La maison de la reine étant en restauration, nous avons poursuivi notre promenade en direction du temple de l’amour, continuant à croiser des petits canards, des fleurs, traversant de petits ponts de bois ou de pierre, se reposant à l’ombre et profitant du temps présent, simplement en admirant ce qui nous entourait …

banc du hameau

canards du hameau

Pour finir cette petite escapade versaillaise, pourquoi ne pas faire un petit bouquet de fleurs sauvages …

bouquet de Rose

Et voilà pour notre après-midi au Hameau de la reine, la balade s’est achevée vers 15h, mais pour profiter des lieux, finir le reste de la journée chez Marie-Antoinette est tout à fait envisageable, le lieu se découvre à l’infini …

Maintenant départ pour la Normandie, on boucle vite fait les bagages et hop en direction de Lisieux pour notre week-end improvisé parmi les animaux du zoo de CERZA.

Le zoo de CERZA

Les deux visites sont totalement différentes mais finalement se complètent pour un week-end au cœur de la nature : l’une nous plonge dans l’atmosphère calme d’un jardin royal, l’autre nous entraîne dans un milieu paisible où l’Homme est l’intrus parmi des animaux rares et protégés dans un cadre préservé.

Nous avions décidé de dormir sur place, Lisieux est à 2h de chez nous et nous voulions pouvoir profiter pleinement des lieux. Nous avons donc réservé un lodge pour deux nuits, le séjour comprenant alors l’entrée au zoo pour deux jours ; j’ai pris une option supplémentaire (69€) : la rencontre privée avec les animaux … patience pour les détails 😉

Premières photos : vue depuis le restaurant la Pagode, mais cette vue est celle que vous avez aussi en choisissant de dormir sur place … Magnifique, un véritable dépaysement !

Nous avons été accueillis par des wallabies ; ces petits marsupiaux sont partout autour des logements, c’est magique … Ils sont adorables, ils se laissent approcher voire nourrir et caresser … Pour les friandises que l’on peut leur donner, il y a de petits sachets de granules que l’on peut se procurer à la réception, moyennant un petit don 🙂 Les filles ont adoré !!!

Notre lodge donnait sur le bassin aux pélicans, nous n’avions jamais vu de pélicans d’aussi près et pourtant on en a fait des zoos : Thoiry, Beauval, La Barben, le parc des Félins … C’est beau un pélican !!!

vue et pelicans

 Après une bonne nuit de sommeil, debout de bonne heure pour la rencontre privilège à 9h : une visite des coulisses du zoo avec un soigneur expérimenté, et nous avons eu le droit de rencontrer Winona, la femelle rhinocéros indien du parc !

rose avec le rhinoceros

Les rencontres privilèges se font avant l’ouverture du parc qui est à 9h30, ou à 17h ; elles ne peuvent compter que 6 personnes maximum pour ne pas perturber les animaux et passer un moment inoubliable avec eux. Elles concernent également les girafes ou les panda roux de Chine.

Winona fut adorable, elle est venue à notre rencontre sans se faire prier (ce qui n’est pas toujours le cas, mais c’est un être vivant et il faut composer avec ses humeurs si un jour où vous décidez de vivre l’expérience et qu’elle reste au fond de son enclos) et nous avons pu, chacun notre tour, lui donner un morceau de pomme ! En fait, il s’agit d’un dressage à but médical, afin qu’elle ouvre la bouche pour que le soigneur ou le vétérinaire puisse examiner ses dents ou lui administrer un médicament.

Mais pour nous ce fut juste une expérience inoubliable !!! On a touché un rhinocéros !!!

Après 1h de rencontre avec Winona (qui attend un petit rhino :-)) , nous nous sommes lancés à l’assaut du zoo, d’abord le parcours jaune, le plus long (deux bonnes heures, en prenant son temps) mais le plus beau, au cœur de la forêt : Chameaux, loups, kangourous, singes, bisons, tapirs, tigres blancs … et bien d’autres animaux encore dans des enclos gigantesques perdus dans la nature, un vrai bonheur pour les amoureux de faune et de flore.

Kangourous bienheureux

kangourou

Petit singe sympa

il est descendu de son arbre quand il a entendu du monde arriver, il s’est alors installé juste devant nous et a gentiment pris la pose 🙂

petit singe

Tigres blancs nonchalants

Loutre joueuse

loutre

Cohabitation originale

chevaux et bisons

Perroquet fatigué

Une volière magnifique avec des oiseux de toute beauté !

perroquet

Avant de se sustenter, nous avons fait un détour par la petite ferme du parc où nous avons fait la rencontre de petites chèvres coquines, d’un petit cochon nain joyeux et de cochons d’Inde tout mignons !!!

Après la pose déjeuner et avant de s’engager sur le parcours rouge, celui des lions et des girafes, nous avons fait un petit tour de train (25 minutes environ) qui nous entraine sur des chemins qui ne sont pas accessibles au public autrement que par ce moyen de transport … Très sympa !

Le parcours rouge est plus court mais tout aussi dépaysant.

Les girafes

girafe

Les rhinocéros d’Afrique

rhinoceros d'afrique

Les gracieux pélicans du zoo

pelicans

L’hippopotame pygméehippopotame pygmé

Il y a également à faire sur le zoo : le cinéma 3D, le manège du safari des petits (2€) et bien sur la boutique 😉 pour repartir avec une peluche !!!

Et voilà un bref résumé de notre journée au zoo de CERZA, expérience à renouveler (mais quand les douches des lodges auront été refaites, seul bémol du séjour :-/ la réception nous ayant assuré que cela serait fait pendant l’hiver, car la salle de bain était inondée à chaque douche, pas terrible) …  Mais sinon rien à dire, le personnel, aussi bien sur le zoo qu’à la réception des lodges ou dans les restaurants, est extrêmement gentil et serviable … Le site est propre, les animaux sont respectés et heureux, c’est un zoo magnifique que je vous conseille vivement, avec ou sans nuit sur place … Mais c’est tellement magique d’y dormir, de se réveiller parmi les wallabies au son des singes et des lions … Indescriptible !!

Prochaine article : Pompéi et Paestum, il faut bien que je vous parle des sites que l’on a visités en Italie 🙂 et toujours en pleine nature !

 

Sur le même thème…

2 Commentaires

  • Répondre
    Brigittr
    13 février 2017 at 07:16

    Nous sommes allés aussi au mois de juillet et c est vraiment un zoo très agréable à visiter .Bisous bonne journée

    • Répondre
      Nathalie
      13 février 2017 at 08:05

      Ouiiiiii il est vraiment très beau, dans la forêt, une balade très agréable, les filles avaient adoré, on y retournera certainement ! belle journée et gros bisous 🙂

    Laisser un commentaire

      Notifiez-moi : 

    Plus dans Sorties
    Un séjour en Italie du sud

    A Capaccio en Italie du sud, au Oleandri resort Paestum. Ce premier article, de retour de mon séjour en Italie...

    Fermer