Sorties

La villa Rufolo et Ravello

« Ravello, une terrasse sur l’infini »

Lors de notre séjour dans le sud de l’Italie, nous avions profité de disposer d’une voiture pour visiter la charmante petite ville de Ravello, parmi les plus captivantes de la Côte Amalfitaine. Ce fut alors l’occasion de faire la découverte des jardins de la villa Rufolo !

La ville est située à 350 mètres au dessus du niveau de la mer et l’on y accède par une petite route de montagne tortueuse, qui nous permet d’admirer un paysage magnifique, notamment une vue imprenable sur le Vésuve ; nous n’avions pas pu nous arrêter pour immortaliser cette vue, car la route était vraiment étroite et il était difficile d’y manœuvrer sereinement …. Mais le paysage qu’elle nous a permis de découvrir, restera à jamais graver dans nos mémoires, il offrait un spectacle entre pittoresque et sublime de ce que l’on peut voir de plus beau de la Cote Amalfitaine.

Ravello est un endroit splendide de la côte méridionale de la péninsule de Sorrente sur les flancs des Monts Lattari, et dès que l’on arrive dans la ville, l’on est subjugué par la beauté des paysages qui nous entourent ; Ravello est dans un écrin de verdure qui s’ouvre sur des vues époustouflantes.

Vue depuis Ravello, ville radieuse

Vue depuis Ravello, ville radieuse

vue depuis Ravello montagne

Pour moi qui aime la nature et ses merveilles, venir à Ravello fut un enchantement, elle est entourée de coteaux verdoyants parsemés de maisons colorées, ainsi que de plantations de citronniers, ce petit fruit d’or, roi de cette région d’Italie.

Ravello, malgré l’agitation touristique, parvient à conserver sa tranquillité, et c’est ce qui fait son charme, on peut flâner dans la simplicité sauvage de ses ruelles tout en étant admiratif de la richesse de ses œuvres d’art … Ses villas aux jardins joyeux et magnifiques finissent de nous enchanter et l’on comprend mieux pourquoi elle attira tant d’artistes, musiciens et écrivains.

L’église de Ravello

Avant de vous faire visiter les jardins de la villa Rufolo, il faut que je vous fasse faire un petit détour par l’église, comme je l’ai fait moi-même en arrivant.

devant de l'église de Ravello

L’église de Ravello constitue le joyau de son centre historique, et l’on ne peut visiter la ville sans pousser les imposantes portes de bronze de cet édifice datant du XIe siècle. Située sur la place de l’évêché, elle fut construite par Nicola  Rufolo, propriétaire de la villa limitrophe, monument très célèbre de Ravello et dont je vais vous faire visiter les jardins.

Ces portes de bronze, datant de 1179, sont formées de 54 panneaux qui évoquent des scènes de la Vie, de la Mort et de la Résurrection du Christ ainsi que des lions ou des griffons … Elles sont impressionnantes tant leurs sculptures sont préservées, elles sont chargées d’histoire, peu de portes en bronze furent réalisées en Italie, elles sont donc un exemple rare d’un patrimoine qui fut souvent détruit au cours des siècles.

A l’intérieur du monument, l’on est immédiatement frappé par la beauté de la chaire et de l’ambon en marbre conservés au sein de l’église et datant tous les deux du Moyen Age.

La chaire, avec ses six lions qui soutiennent six colonnes torsadées, est, pour moi, l’élément le plus remarquable de l’édifice ; en parfait état de conservation, notamment sa porte du XIIIe siècle, elle impressionne par sa beauté, la finesse de ses mosaïques, l’expression de ses sculptures …

chaire de l'église de Ravello

lion de la chaire de l'église de Ravello

Après avoir visité cette église splendide, nous sommes donc allés découvrir les jardins mythiques de la villa Rufolo.

Les jardins de la villa Rufolo

La villa Rufolo est le monument le plus important de Ravello et le plus connu aussi, elle fut la demeure de la riche et noble famille Rufolo au XIIIe siècle, dont le goût pour l’art se retrouve un peu partout dans le centre historique. La villa fut occupée par de grandes familles jusqu’au XVIIIe siècle, mais elle perdit progressivement de son prestige, tout comme Ravello. C’est à partir de 1851, lorsque l’Écossais Sir Francis Neuvil Reid l’acquière, qu’elle ressuscite. Esthète amateur d’art et botaniste, il rénove la villa, l’architecture mauresque de ses tours et de son cloître ; il redonne vie aux jardins et y apporte une touche d’exotisme. Ravello, abandonnée aux ronces et aux chèvres, renaît en même temps que la villa.

tour villa Rufolo

On pénètre dans la villa par une tour mauresque flanquée de cyprès, placée sur la place de l’évêché.

tour villa Rufolo

Puis le charme opère : une allée ombragée mène jusqu’au cloître d’architecture mauresque et datant du XIIIe siècle … Le calme et la douceur marquent les lieux, l’on ne peut s’empêcher de toucher les pierres et de s’imprégner de leur histoire ; des fleurs, géraniums rouges et blancs, adoucissent encore l’atmosphère de cet endroit merveilleux.

geraniums rouges villa Rufolo

geraniums rouges villa Rufolo

entrée villa Rufolo

cour intérieure vue du bas villa Rufolo

cour intérieure villa Rufolo

 Les impatiens sont présentes dans l’ensemble des jardins, comme une marée colorée, elles apportent la gaité dans tous les recoins de la villa : rouges et blanches, dans le cloître elles créent une harmonie avec les géraniums ; puis du rouge, du blanc, du rose et du violet parent les allées, à côté des zinnias adoptant les mêmes tons.

 Les jardins se visitent, s’explorent, se savourent, ils s’ouvrent en terrasse sur des paysages magnifiques, époustouflants et qui laissent sans voix.

C’est depuis le belvédère que l’on prend la mesure de la splendeur de ces  paysages, la Côte Amalfitaine s’offre à nous : bleue, douce et paisible …

terrasse villa Rufolo

Les dipladénias accueillent le visiteur déjà émerveillé …

dipladenias villa Rufolo

 rose avec paysage villa Rufolo

Les jardins sont splendeur et émerveillement, colorés, magnifiques, l’on s’y promènent et l’on va de découverte en découverte : bougainvilliers, géraniums magnifiques, délicates fleurs de fuchsia, bignonne, campanules

Il faut y flâner, prendre le temps de les découvrir et de les apprécier …

J’ai été surprise par la très grande variété de fleurs que j’ai pu rencontrer dans les jardins de la villa, ils sont d’une très grande beauté et incitent à la découverte des lieux.

Les hibiscus majestueux :

Les hortensias délicats :

Les lantanas colorés, mes préférés du jardin, du jaune pale au orangé pétillant :

Il me reste à vous faire découvrir le jardin exotique, piquant mais surprenant, une découverte originale au sein d’un jardin aux fleurs délicates !

Ces jardins splendides ont inspiré les plus grands artistes, notamment Wagner qui, en 1880, s’exclama en les admirant :

« J’ai trouvé le jardin de klingsor ! »

Richard Wagner, en quête d’inspiration pour son opéra « Parsifal », inaugura des décennies de festivals … Ravello et les jardins de la splendide villa Rufolo, accueillent toujours aujourd’hui des concerts lyriques à ciel ouvert, dans un carde parfait entre fleurs odorantes et arbres touffus.

Alors, venez vous promener dans ces jardins merveilleux, colorés, paisibles et dépaysants, dont les terrasses s’ouvrent sur le cap d’Orso baignant dans un ciel d’azur se confondant, à l’horizon,  avec la mer.

banc et fleurs villa rufolo

bassin villa rufolo

intérieur villa rufolo

Après la visite de la villa, il vous restera à craquer pour les productions locales, artisanat traditionnel et coloré dont le citron représente le sujet favori 🙂

poteries ravello

Sur le même thème…

Laisser un commentaire

  Notifiez-moi :